Accueil Formation Près de 19 000 personnes formées au numérique grâce à la Grande...

Près de 19 000 personnes formées au numérique grâce à la Grande Ecole du Numérique

Trois ans après sa création, la GEN, qui labellise et soutient financièrement des formations aux métiers du numérique, peut se targuer d’avoir dépassé ses objectifs initiaux. Elle présentait ses chiffres clés à Station F en présence de Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique.

Samia Ghozlane, directrice de la GEN l’a souligné, l’année 2018 a été déterminante pour la GEN qui compte désormais plus de 750 formations labellisées partout en France.

Samia Ghozlane
Samia Ghozlane, directrice de la GEN

« En 2018, nous avons lancé notre troisième appel à labellisation, dans le cadre du Plan d’investissement dans les Compétences (PIC) piloté par le ministère du travail et 348 nouvelles formations ont reçu le label Grande Ecole du Numérique en décembre ». Le PIC a accordé à la GEN une subvention de 33 millions d’euros.

« Si l’écosystème technologique ne profitait qu’à des diplômés issus de grandes écoles, ce ne serait pas tenable, a estimé pour sa part le secrétaire d’Etat au Numérique. La Grande Ecole du Numérique participe à diffuser ces formations pour tout le monde et partout sur le territoire, ce qui dit son importance ». Depuis 2016, 18 976 personnes précisément ont été formées à un métier du numérique. « C’est au-delà de l’objectif initial qui était de 18 000 », a affirmé Samia Ghozlane.

Développeur, au top des métiers préparés

« L’attractivité des formations labellisées est très forte puisque nous avons reçu presque 66 000 candidatures en 2018 pour 12 000 personnes formées la même année », a déclaré la directrice de l’école. Sélectionnés avec ou sans diplôme (57 % ont le Bac ou moins et 43 % un niveau Bac + 2 à Bac + 5), les apprenants sont en formation initiale ou en reconversion. Parmi eux, 24 % sont des femmes, 17 % sont issus de quartiers prioritaires et 69 % ont moins de 30 ans. Une formation a une durée moyenne de sept mois et dans le Top 3 des métiers préparés, on trouve les développeurs web/mobile, développeurs back-end et développeurs full stack.

A la recherche de nouvelles compétences

Le taux de sorties positives, constaté trois mois après la sortie de formation, mesure à la fois le nombre d’apprenants ayant obtenu un CDI ou un CDD, ceux qui poursuivent leur parcours de professionnalisation et ceux qui se lancent dans l’entreprenariat. Il n’a cessé d’augmenter depuis la création de l’école et il était de 85 % en 2018. « Cette donnée nouvelle récoltée en 2018 montre que la GEN forme à la fois des personnes peu ou pas qualifiées mais également des personnes qui ont déjà un diplôme dans l’enseignement supérieur, a fait remarquer Samia Ghozlane. Ces dernières viennent chercher de nouvelles compétences ou tout simplement se reconvertir dans le secteur du numérique qui est porteur d’opportunités professionnelles ». 

Le Label est accordé à une formation pour trois ans et il concerne toutes ses sessions durant ces trois années. Il peut être accompagné d’une subvention d’amorçage pour la première ou les deux premières sessions. Ce sont les Régions, Pôle emploi et les appels d’offres spécifiques qui prennent ensuite le relais, a précisé Samia Ghozlane.

 

Auteur : Patricia Dreidemy