Accueil Emploi Pour l’Apec, la transformation numérique est l’un des 5 enjeux pour l’emploi...

Pour l’Apec, la transformation numérique est l’un des 5 enjeux pour l’emploi cadre en 2020

Schémas Apec des impacts des technologies sur l'entreprise

A partir de 30 de ses études, l’Apec a publié un travail prospectif, structuré autour de 5 enjeux-clés pour 2020, dont la transformation numérique, qui a des impacts sur l’entreprise et l’emploi.

La transformation numérique a un impact sensible sur les PME et la transformation des métiers cadres, tout en alimentant fortement les besoins en compétences (formations et recrutements) des entreprises. « La transformation numérique va devenir de plus en plus un processus organisationnel« , analyse l’Apec. « La digitalisation n’est pas qu’un enjeu de maîtrise des nouvelles technologies. Elle constitue un processus global de transformation de l’écosystème des entreprises, de leur modèle économique et de leur organisation interne« , ajoute l’organisme. Il cite notamment l’intensification des transactions en ligne, la numérisation de la supply chain. Il met en avant l’enjeu de la relation avec les clients, et de son corollaire la sécurité des données, ainsi que les nouvelles formes de travail (télétravail, transversalité entre services…).

Des besoins importants en compétences cadres

Pour l’Apec, cette transformation qui va toucher toutes les entreprises, a un impact visible dans les processus de recrutement des cadres, en particulier dans les canaux de recrutement, aujourd’hui principalement numériques : diffusion d’offres d’emploi et approche directe de candidats qui pourrait « peu à peu transformer en profondeur les pratiques de recrutement« .  
La transformation numérique génère aussi d’importants besoins en compétences cadres, surtout dans l’informatique, les études-R&D et le conseil. Elle « devrait ainsi toujours constituer un puissant moteur pour les recrutements de cadres et contribuer à protéger ce marché spécifique des soubresauts conjoncturels« .
L’Apec note l’émergence de nouveaux métiers cadres, liés à de nouveaux outils (maquette numérique dans le bâtiment, impression 3D dans l’industrie, etc. ), et à des nouveaux modes d’organisation comme la gestion de projet en mode agile. En outre, souligne-t-il, « des compétences spécifiques liées à la numérisation vont devenir incontournables, tant en termes d’outils à maîtriser que de méthodes de travail à mobiliser« , qui impose une formation continue tout au long de la vie professionnelle. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here