Accueil Blockchain Les offres d’emploi dans la blockchain se multiplient

Les offres d’emploi dans la blockchain se multiplient

C’est le constat d’Alyra, la première école de formation à la blockchain, qui vient de publier une première analyse sur le sujet. Elle devrait la renouveler tous les trimestres

Sur LinkedIn, le nombre d’offres d’emploi pour le métier de développeur blockchain a, selon Alyra, été multiplié par 33 en 2018. « Cette progression concerne l’ensemble des pays où est présente la plateforme, et notamment le marché américain », précise Jérémy Wauquier, président et fondateur d’Alyra. Avec une telle augmentation du nombre d’offres, les entreprises du secteur peinent à recruter et les salaires augmentent.

Emploi dans la blockchain
Les entreprises qui recrutent. Source Alyra
La fin du « blockchain washing » ?

Selon Alyra, deux éléments laissent penser que cette tendance est durable. D’abord parce que les projets des acteurs de l’écosystème qui avaient souvent la forme de « Proof Of Concept » en 2017 arrivent dans une phase de plus grande maturité. « Le cœur de ces projets, qui concernent aussi bien la « supply chain » que la banque, l’assurance, le notariat ou encore l’art, ne semble plus être de faire du « blockchain washing » comme ça a pu être le cas, mais bien d’utiliser la technologie pour ce qu’elle vaut », estime Jérémy Wauquier.

Ensuite parce que les offres d’emplois « blockchain » vont suivre les dépenses prévues par les acteurs dans les technologies blockchain. D’auprès le cabinet IDC, ces dépenses vont être multipliées par huit entre 2018 et 2022 pour atteindre 12 milliards de dollars.

Ces projections sont confirmées, selon Alyra, par une vaste enquête de Deloitte menée dans sept pays auprès de plus de 1 000 cadres d’entreprises réalisant plus de 500 millions de dollars de chiffre d’affaires : 34 % travaillent déjà sur un projet pilote et 41 % anticipent l’adoption de la technologie par leurs sociétés dans les 12 mois à venir.

D’après Computer Futures, spécialisé dans le recrutement en informatique, le salaire moyen d’un développeur blockchain s’établit à 60 000 dollars annuels. Outre-Manche et outre-Atlantique, les montants s’envolent pour se situer entre 150 et 175 000 dollars par an.

 

Auteur : Patricia Dreidemy