Accueil Emploi Le Bas-Rhin lance une plateforme pour connecter bénéficiaires du RSA et ...

Le Bas-Rhin lance une plateforme pour connecter bénéficiaires du RSA et employeurs

(AFP) – Le Bas-Rhin a présenté vendredi une plateforme numérique de mise en relation des employeurs et des bénéficiaires du RSA, visant une reprise d’activité pour 4 000 d’entre eux d’ici la fin de l’année, alors que des dizaines de milliers d’offres d’emploi sont à pourvoir.

Cette plateforme, baptisée « Job Connexion », permet aux allocataires de créer leur CV puis de visualiser sur une carte les offres d’emploi correspondant à leur profil. Les employeurs, français mais aussi allemands, peuvent pour leur part rechercher autour d’eux des personnes correspondant à leurs besoins, en termes de compétences mais aussi de mobilité.
« La plateforme s’inscrit dans une démarche de proximité, on est sur un circuit court de l’emploi. C’est déterminant parce que les gens ne vont pas faire 70-80 km pour aller travailler, d’autant plus que le prix de l’essence a explosé« , insiste Frédéric Bierry, président (LR) du Conseil départemental. « Tous les jours, on rencontre des chefs d’entreprise qui nous disent qu’ils n’arrivent pas à trouver la main d’œuvre dont ils ont besoin », alors que le département compte 24 000 bénéficiaires du RSA et 50 000 chômeurs de catégorie A », souligne-t-il.

Un accompagnement personnalisé

Si d’autres plateformes du même type existent déjà dans d’autres départements, le conseil départemental du Bas-Rhin met en exergue l’accompagnement personnalisé proposé aux bénéficiaires du RSA, présenté comme unique en France. Une quinzaine d’agents est chargée d’épauler les allocataires pendant leur recherche d’emploi puis de les accompagner pour éviter que leur recrutement tourne court en raison d' »obstacles sociaux« , problèmes de « savoir-être« , de garde d’enfants ou de santé. Le site « Job Connexion » comprend des onglets dédiés aux transports et à la garde d’enfants. Le département finance dans certains cas le permis de conduire ou un mode de garde temporaire pour permettre à une personne de retourner sur le marché du travail.

« Ce que je trouve pratique, c’est que cette plateforme soit réservée aux bénéficiaires du RSA, cela maximise nos chances« , explique Lisa (le prénom a été modifié), au RSA depuis deux ans, qui cherche du travail dans le marketing. Pour Thierry Klotz, directeur général de Trabet, une entreprise du BTP qui vient d’embaucher une personne via Job Connexion, « ce qui est important au début, c’est le savoir-être plus que le savoir-faire. On a la capacité de leur donner une formation qualifiante une fois que (ces personnes) sont venues vers nous« .

Le Conseil départemental a fixé à cette plateforme, qui a coûté 170.000 euros, un objectif annuel de 4 000 reprises d’activité, 5 000 CV déposés et 500 offres d’emploi disponibles en permanence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here