Accueil Emploi Etats-Unis : le trafic Internet vers les sites d’emploi augmente en même...

Etats-Unis : le trafic Internet vers les sites d’emploi augmente en même temps que le chômage

Le trafic Internet vers des sites d’emploi comme Indeed et Glassdoor augmente à mesure que les chiffres du chômage aux États-Unis se rapprochent des niveaux de la crise boursière de 1929, selon Zscaler, spécialiste en cybersécurité, qui a analysé le trafic Internet des employés de 4 000 entreprises clientes.

La semaine dernière, 5,2 millions d’Américains ont déposé une demande d’emploi, ce qui porte à 22 millions le nombre total de chômeurs sur quatre semaines (licenciés et en congé sans solde), selon les chiffres publiés. Si l’on ajoute les 7 millions de travailleurs qui étaient au chômage avant la pandémie COVID-19, le taux de chômage réel approche le chiffre de 18 %. « Il n’est malheureusement pas surprenant que les employés qui ont la chance d’avoir un emploi et qui travaillent à domicile visitent les sites d’emploi (par exemple, Dice, Glassdoor, Naukri) et les plateformes d’apprentissage en ligne (comme Coursera) cinq fois plus qu’en temps normal, alors que l’incertitude économique et la possibilité de perte d’emploi se profilent à l’horizon« , analyse Zscaler Ces données sont particulièrement intéressantes si l’on considère que la plupart des personnes qui ont effectué des recherches sur ces sites via Zscaler le font à partir de leur ordinateur portable professionnel et sont probablement pour la plupart des salariés.
Bien entendu, les offres d’emploi elles-mêmes sont nettement moins nombreuses, Indeed indiquant que les nouvelles offres d’emploi ont diminué de 49 % par rapport à l’année dernière. 

 

Lire aussi : Informatique : le volume d’offres d’emploi cadre a chuté de 40 % en 1 mois, selon l’Apec

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here