Accueil Cybercriminalité, la 3e Guerre mondiale ?

Cybercriminalité, la 3e Guerre mondiale ?

Dans les années quatre-vingt, le gouvernement israélien désigna déjà les attaques informatiques comme le danger militaire potentiel dont le pays devait se prémunir. Un programme militaire de développement de logiciels antivirus, sans doute les premiers du genre, fut lancé.

Avec un peu de décalage…, on sait aujourd’hui que la cybercriminalité cache de plus en plus une cyberguerre.

« En plus des attaques menées par des criminels pour des motivations financières, les cyberattaques mondiales sont de plus en plus attribuées aux actions des Etats-nations », affirme Europol dans son dernier rapport annuel sur la cybercriminalité, publié en septembre 2018.

Paraphrasant Clausewitz, on peut dire que la cyberguerre est la nouvelle forme de la continuation de la politique par d’autres moyens. Ce fléau s’exerce à l’échelle planétaire et on peut affirmer que la 3e guerre mondiale, plus silencieuse et sans effusion de sang, est largement entamée.

Les guerres sont généralement motivées par des raisons économiques, il s’agit finalement de piller les ressources du pays conquis. Les attaques informatiques modernes respectent la tradition, ciblant les personnes ou des compagnies qui présentent « de plus gros profits potentiels », selon Europol, ou les cryptomonnaies, comme le bitcoin.

Le livre de la jungle 2

La cybersécurité est un sujet qui peut mettre en péril les entreprises. Ce n’est plus seulement l’affaire des DSI et des RSSI, mais celle des dirigeants d’entreprise et des cadres. Tout le monde est concerné.

En 2018, le RGPD impose à l’entreprise une série de contraintes pour contrôler la circulation de ses données. Les sanctions potentielles de la Cnil ajoutent aux dangers juridique et financier.

Afin de maîtriser le risque numérique, des centaines d’entreprises spécialisées, de consultants peuvent conseiller, assister, équiper, former. Des centaines de logiciels et matériels sont à disposition. Mais même pour le spécialiste, le foisonnement de l’offre a tout d’une jungle.

L’Anssi y répond par l’attribution de ses Visas de sécurité.

De notre côté, nous jouons le rôle d’informateurs et de décodeurs de ce marché et de ces technologies. La seconde édition du Guide de la Cybersécurité, considérablement enrichie, constitue « Le Livre de la Jungle 2 », comme les films à succès qui héritent de suites…

Nous avons l’ambition d’offrir à tous les responsables, informaticiens ou non, un guide pratique, consultable à tout moment. L’annuaire en ligne prolonge bien sûr ce contenu*. Bonne lecture.

Jean Kaminsky
Editeur

 

Merci à notre partenaire Syntec Numerique, et aussi à l’Anssi, à Hexatrust, au Clusif, au Cesin, au Cigref, qui ont collaboré à l’ouvrage.

* Les entreprises spécialisées en cybersécurité peuvent se référencer gratuitement en ligne, et mettre à jour leur fiche de référencement :

https://www.solutions-numeriques.com/securite/annuaire-cybersecurite/

 

 

 

 

Jean Kaminsky