Accueil Stockage Les bonnes prévisions de résultats de Western Digital

Les bonnes prévisions de résultats de Western Digital

Le directeur financier de Western Digital, Mark Long, l’a annoncé lors de la clôture de l’événement « La Journée des Investisseurs » menée par le fabricant de solutions de stockage mardi 6 décembre : les prévisions de résultats pour le premier trimestre de l’exercice 2017 seront meilleures que prévu. Il s’agit du deuxième trimestre de hausse d’affilée.

Le fabricant de solutions de stockage Western Digital va plutôt bien et le fait savoir. Il prévoit en effet pour le premier trimestre de l’exercice 2017 une augmentation des prévisions de résultats, de 4,7 à 4,75 Mrd$. Il soutient que le chiffre d’affaires réalisé dans les douze derniers mois sur les solutions de stockage (17,7 Mrd$) « a dépassé celui d’EMC, Samsung, Toshiba, Seagate, NetApp, Micron, SK Hynix et Intel ».
L’intégration de SanDisk en 2016 pour 16 Mrd $ et de HGST en 2012 pour 4 Mrd $ y sont pour beaucoup. L’intégration de SanDisk réduit en effet l’exposition à un marché du disque dur qui se rétracte, tandis que la technologie flash s’affirme comme une solution plus intéressante financièrement. L’intégration et les synergies ont engendré un taux de croissance annuel cumulé de l’ordre de 17,1 % des actions WDC. L’intégration avec HGST conduit à des économies annuelles de 800 M$ dollars. Tandis que celle avec SanDisk, 18 mois après la conclusion de l’acquisition, conduit à des synergies annuelles de 500 M$. Avec l’intégration de SanDisk et HGST, le cœur de métier de Western Digital représente un marché adressable total de 72 Mrd$, à quoi s’ajouteront 23 Mrd$ dans les solutions de datacenter d’ici à 2020.

Il faut noter que Western Digital a signé une extension d’un accord de licences croisées de brevets de 8 ans avec Samsung. Cet accord octroie à chacune des parties des droits sur les brevets de l’autre, couvrant largement la mémoire flash MLC et les systèmes de stockage flash.

Cette annonce concernant les résultats financiers et les partenariats fait suite à des lancements de produits effectués la semaine dernière dans l’offre diversifiée de SanDisk comme de HGST, à savoir un disque dur à l’hélium de 12 To, le développement d’un disque dur à l’hélium de 14 To, des SSD ultrarapides pour les applications de datacenter et une carte microSD commerciale de 256 Go à base de mémoire 3D NAND.

 

Juliette Paoli