Accueil Evénements En direct du CES de Las Vegas – Un gigantesque salon multiforme...

En direct du CES de Las Vegas – Un gigantesque salon multiforme !

 

Notre correspondant au CES, Bruno de Latour, porte un regard affuté sur ce fameux salon de la high tech, qui se déroule chaque année à Las Vegas. 

 

CES 2019

Cette manifestation annuelle est aussi le paradis des amateurs de gadgets. Chaque année, début janvier, les géants de l’électronique grand public rivalisent de puissance avec des stands gigantesques tandis que les startups, se contentant de 2 ou 3 m2, rivalisent d’ingéniosité en montrant des produits souvent amusants. 4 400 exposants et plus de 1 000 startups, sur une surface équivalente à 32 terrains de football, vous contraignent à parcourir plusieurs dizaines de km pour essayer de voir un quart des présentations. L’important pour l’observateur, qu’il soit acheteur ou veilleur technologique, étant de pouvoir dégager les grandes tendances.

 

L’incroyable difficulté pour aborder ce gigantesque salon multiforme est son éclatement sur de multiples sites de la capitale du jeu, assorti d’une grande difficulté de détecter l’information, le produit, le service qui pourrait transformer une partie de l’activité de votre entreprise. Cette année, 180 000 visiteurs sont attendus. Ils devront être patients pour récupérer leur badge, passer les contrôles de sécurité, naviguer du Convention Center au Hotels Sands, Venetian, MGM Grand et autres Flamingo… avec des bus escargots victimes du trafic. Une fois sur place, ils ne pourront pas se connecter à Internet car les innombrables réseaux Wifi sont hyper saturés. Un comble dans ce temple du high-tech.

Le CES se prépare à l’avance et sérieusement. On ne peut l’aborder comme une exposition classique de la Porte de Versailles à Paris. A son niveau, chacun met les moyens qu’il peut durant une semaine intense (entre 8 et 12 km par jour a parcourir entre les stands et les zones d’exposition). Certaines zones, comme l’Eureka Parc, temple des startups, sont infestés de fauves à l’affut. Il faut alors faire preuve d’intuition pour les DSI et directeurs innovation à la recherche d’acquisitions judicieuses. 65 % des startups de la French Tech exposantes ne seront plus présentes l’an prochain au CES 2020 – une majorité aura même disparu faute de clients et de marchés.

Le CES est surtout le lieu privilégié des annonces… comme le fait le CTO d’Intel en présentant cette carte mère miniaturisée.
Débusquer la future pépite

Personne ne sait par exemple combien Amazon et Google, les deux maîtres du jeu, ont missionné d’experts, de veilleurs, d’analystes pour débusquer la future pépite. Combien de millions de dollars ils ont investi sur cette semaine. Leurs discrets veilleurs tournent comme des abeilles au dessus du fruit à peine mûr.

CES 2019
La zone Innovations

La dernière conquête en date est la startup RING racheté 1 milliard de dollars par le géant de la livraison. En décembre dernier, le même Amazon reprenait Blink. Et ce n’est pas terminé. Au CES, on découvrait la nouvelle offre « Amazon Key » pour livrer le consommateur pendant son absence. « On estime que Amazon détient avec Alexa environ 80 % du marché des assistants personnels et Google Home 20 % » m’explique Sridhar Ponugupati, CEO de la startup domotique B-One qui finalise un hub domestique multiprotocole très convoité par les deux leaders du marché mais aussi par Panasonic et Mitsubishi.

La bataille fait rage sur ces marchés du « Smart Home » qui pourrait réaliser un CA mondial compris entre 2 et 3 milliards de dollars en 2019.

 

IA et connectivité rapide
L
es 2 ingrédients du high tech

L’intelligence artificielle et la connectivité rapide sont les ingrédients critiques des années à venir. En particulier pour les marchés de la téléphonie, de la domotique et périphériques associés, des assistants personnels, qui vont tirer l’industrie américaine des technologies grand public à un record de 398 milliards de dollars de vente en 2019. Une croissance de 3,9 % par rapport à l’an passé, d’après les analystes de la Consumer Technology Association (CTA).

 

Auteur : Bruno de Latour