Accueil ChamberSign garantit à tous une identité numérique

ChamberSign garantit à tous une identité numérique

Plus que jamais, être certain de l’identité de ses interlocuteurs est la condition sine qua non pour établir un environnement de confiance dans les échanges numériques.

 

Pour ce faire, l’utilisation de certificats numériques a ce double avantage : permettre une authentification forte de la personne physique ou morale et l’apposition d’une signature électronique sur les documents, garantissant ainsi l’origine et l’intégrité des éléments transmis.

Le certificat électronique : un moyen d’authentification fort.

Un certificat électronique est similaire à une carte d’identité électronique. Parce qu’il est délivré par une Autorité de Certification, qui s’engage quant à l’identité du titulaire, il authentifie de manière certaine son propriétaire.

L’authentification se caractérise par l’action de prouver l’identité d’un individu et d’apporter la preuve de cette identité. Elle permet de répondre à la question « Etes-vous vraiment cette personne ? ». A noter que cette authentification n’est possible que parce qu’elle a été précédée d’une phase d’identification consistant à identifier un individu et répondre à la question « Qui êtes-vous ? ». Elle sert à déclarer l’identité d’une personne physique ou morale (son nom, prénom, dénomination sociale…) via différents documents et contrôles (acte de naissance, livret de famille, avis Siren pour les entreprises…).

La valeur ajoutée du certificat électronique à la signature numérique.

La signature électronique est un mécanisme d’engagement fiable faisant appel à des techniques cryptographiques. Elle s’effectue essentiellement avec un certificat électronique. Le document signé électroniquement devient alors inaltérable et ne peut pas être modifié, ou plus précisément, tout changement sera immédiatement visible.

La validité de la signature électronique repose avant tout dans le niveau de confiance qu’elle apporte dans l’identité de la personne signataire et de la preuve que le document a bien été signé par celle-ci.

Le règlement eIDAS (electronic IDentification Authentication and trust Service) définit la signature électronique comme tous systèmes permettant de lier une personne (physique ou morale) à un document. Il définit ainsi plusieurs niveaux de signature numérique : simple, avancée, qualifiée. Un certificat sur support qualifié utilisé pour réaliser une signature qualifiée, au sens de la réglementation eIDAS, se suffit totalement à lui-même, offrant un renversement de la charge de la preuve en cas de litige. Un certificat électronique qualifié permettant d’apposer une signature électronique de niveau avancé, quant à lui, même s’il ne renverse pas directement la charge de la preuve, sera néanmoins reconnu par un très grand nombre d’utilisateurs comme étant suffisamment fiable pour les besoins concernés.

Le certificat électronique : un outil personnel et universel, véritable couteau suisse de l’organisation.

Vous l’aurez compris, le certificat électronique est un véritable couteau suisse, indissociable à une digitalisation sécurisée à valeur légale.

Parce que ChamberSign le délivre dans le respect des normes les plus strictes de la profession, il authentifie fortement un individu sur sa session Windows, ses outils métiers, son intranet ou extranet… Il permet également à son propriétaire d’authentifier ses mails, de signer électroniquement tous types de documents (contrats, notes de frais, courriers, …) et ainsi certifier de son engagement et de l’intégrité des données adressées.

Par ailleurs, le certificat numérique protège les organisations des éventuelles usurpations d’identité, modifications ou altérations de documents officiels. La propriété des serveurs, sites internet, l’authenticité des données transmises ainsi que leur intégrité sont garanties.

 


ChamberSign, plus de 20 ans d’expertise

Chambersign France, Autorité de Certification, tiers de confiance, fournit une gamme d’identités numériques professionnelles au travers notamment des certificats électroniques. Ces derniers, véritables cartes d’identité numérique, permettent ainsi une authentification forte, la signature électronique, le scellement des données ou encore la sécurisation des échanges.

Pour en savoir plus sur , rendez-vous sur : www.chambersign.fr