Accueil Hardware Dell rafraîchit les OptiPlex Ultra, sa gamme ultracompacte destinée aux petits espaces

Dell rafraîchit les OptiPlex Ultra, sa gamme ultracompacte destinée aux petits espaces

Les derniers modèles OptiPlex Ultra reposent à présent sur les plateformes de onzième génération d’Intel. Ces ordinateurs de bureau au format réduit sont spécifiquement adaptés aux nouveaux modes de travail hybride dans de petits espaces.

Les ingénieurs de Dell ont eu le nez creux en imaginant, juste avant la pandémie et le recours massif au télétravail, un format d’ordinateur ultracompact, pouvant s’insérer dans des espaces exigus…
La famille Dell OptiPlex Ultra est née du constat qu’entre les ordinateurs portables, scellés, donc impossible à mettre à jour, et les ordinateurs de bureau pleinement évolutifs, mais encombrants, il y avait une voie médiane. Le résultat est une gamme d’ordinateurs lancée à point nommé pour l’ère du mode de travail hybride alors que la frontière entre le travail sur site et le télétravail s’amenuise.

Le boîtier OptiPlex Ultra mesure 19,7 x 96,1 x 256,2 mm, soit, en hauteur, à peu près la taille d’un grand magazine plié dans le sens de la longueur, mais en plus épais. Son poids est de 650 grammes. Ce minuscule PC de bureau se glisse dans la colonne verticale du support des moniteurs Dell, ce qui lui confère une empreinte nulle sur le bureau. Pour les télétravailleurs qui ne disposent pas d’un grand espace, c’est une solution idéale, car elle combine l’avantage de l’encombrement réduit à celui de pouvoir choisir un affichage selon ses besoins. Ces boîtiers offrent en outre une durée de vie étendue, car la mémoire vive, le stockage, et même le module Wi-Fi, peuvent être mis à jour facilement.

Des boîtiers à combiner avec des écrans compatibles

Destinés aux professionnels, tous ces modèles sont livrés avec Windows 10 Professionnel 64 bits multilingue. Les prix publics TTC varient entre environ 452 euros et 546 euros pour les modèles 3090 Ultra, et 645 euros et 1066 euros pour les OptiPlex 7090 Ultra. Ces prix s’entendent sans pied et sans écran. La plupart des boîtiers OptiPlex sont vendus nus, il faut donc ajouter à ce prix celui du pied ou d’une combinaison regroupant pied et écran, ce qui peut vite faire grimper le prix de base.

Heureusement, Dell prend en charge les écrans tiers par le biais d’un montage VESA Offset pour les supports à plusieurs charnières et à un seul bras, ainsi que les supports à double écran avec des dalles allant jusqu’à 27 pouces. Il faut toutefois penser à vérifier que le moniteur que vous voulez acquérir soit équipé du montage VESA. Les boîtiers OptiPlex Ultra peuvent être alimentés par USB-C pour piloter un moniteur à câble USB-C. Ils peuvent également fonctionner avec des moniteurs USB-C plus anciens en utilisant un adaptateur d’alimentation.

Une connectique qui permet une variété de combinaisons

Les nouveaux modèles de la gamme, le 3090 et le 7090, bénéficient d’une mise à jour vers la onzième génération de processeurs Intel. Ils bénéficient d’une connectique complète qui, contrairement aux ordinateurs portables, permet une grande variété de combinaisons avec des périphériques divers.

Le 3090 est proposé dans une combinaison de processeurs Intel i3 ou i5, pourvus d’une Ram de 4 Go, 8 Go ou 16 Go. Le choix de l’espace de stockage se réduit à deux possibilités, 128 Go ou 256 Go M.2 PCIe NVMe. La connectique se compose d’une zone latérale proposant un port USB-A 3,2 Gen 2 avec PowerShare, un port USB-A 3.2 Gen 2 et prise jack audio universelle. À l’arrière, la connectique comprend deux ports USB-A 3,2 Gen 2 avec SmartPower On, un port USB-C 3,2 Gen 2 avec mode alternatif DisplayPort/Power Delivery, un port DisplayPort 1.4 HBR2, un connecteur réseau RJ45 et l’entrée d’alimentation.

Les modèles 7090 Ultra se déclinent quant à eux dans des configurations à base d’Intel i3, i5 ou i7 de onzième génération, avec des supports de stockage de 256 Go ou de 512 Go M.2 PCIe NVMe. La mémoire est de 8 Go ou de 16 Go. Les ports latéraux se composent d’un port USB-A 3,2 Gen 2 avec PowerShare, un port USB-C 4 avec mode alternatif DisplayPort/Thunderbolt 4,0 et une prise jack audio. La baie arrière accueille deux ports USB-A 3,2 Gen 2 avec SmartPower On, un port USB-C 3,2 Gen 2 avec mode alternatif DisplayPort/Power Delivery, un connecteur réseau RJ45, un port DisplayPort 1.4 HBR2 et l’entrée d’alimentation.

 

Mourad Krim