Home Emploi Tribune – Davantage de femmes s’intéressent à l’industrie de la Tech. Pourquoi...

Tribune – Davantage de femmes s’intéressent à l’industrie de la Tech. Pourquoi est-ce une excellente nouvelle?

La documentation est riche pour démontrer la corrélation directe entre la diversité des sexes et une plus grande innovation et rentabilité. Pourtant, le secteur technologique se classe parmi les plus faibles en termes de diversité des sexes. Pourquoi ? Les réponses de Malou Toft, vice-présidente EMEA de Milestone Systems, fournisseurs de logiciels de gestion vidéo

« Je rêve qu’il sera au moins aussi normal pour les femmes de choisir une formation en informatique, qu’il le sera pour les femmes de choisir une formation d’infirmière« . Ce sont les mots d’Agnes Hardy Bertelsen dans une récente interview avec TV2, un média de diffusion danois. Cette jeune femme de 22 ans étudie le développement de logiciels à l’université informatique de Copenhague. Et je ne peux que dire que je partage votre rêve, Agnes !

J’ai toujours été motivée pour faire la différence et pour m’assurer que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. Il va sans dire que les infirmières sont indispensables au bon fonctionnement de la société, mais pour moi, le travail stéréotypé ou prédéfini de « femme » ne me semblait pas adapté. Je voulais une vie professionnelle où je pourrais stimuler l’innovation et le développement des entreprises et, en fin de compte, influencer les structures générales de la société. Pour soutenir mon ambition, j’ai choisi la voie de l’école de commerce avec un master en gestion de l’innovation et développement des entreprises, et ainsi, la technologie a rapidement joué un rôle clé dans mes choix de carrière. 

Aujourd’hui, j’ai passé près de 20 ans dans l’industrie Tech, et j’ai toujours le sentiment que ce voyage passionnant ne fait que commencer, parce que la technologie détermine la façon dont les individus communiquent, apprennent et pensent. Elle aide la société à progresser et facilite l’interaction entre les personnes – au quotidien. En bref, elle a un impact énorme et direct sur nos vies, et cet impact sera encore accéléré avec l’arrivée de la 5G et la démocratisation de l’IoT. 

Les gens – indépendamment de leur race, couleur, religion, sexe, origine nationale, éducation, affiliation politique, etc. – devraient avoir des chances égales d’influencer cette évolution qui aura un tel impact sur la vie de chacun.

Il existe un lien étroit entre la diversité des sexes et les résultats techniques

Non seulement pour des raisons sociétales et démocratiques, mais aussi parce qu’il est bien établi qu’il existe une corrélation directe entre la diversité des sexes et l’accroissement de l’innovation et de la rentabilité dans le monde des entreprises. Les entreprises qui obtiennent un score plus élevé en matière de diversité, y compris en ce qui concerne le genre, sont tout simplement plus susceptibles d’obtenir de bons résultats !

En 2017, Morgan Stanley a analysé 1 600 entreprises de tous les secteurs et a constaté que, dans le domaine de la technologie en particulier, le lien entre la diversité des sexes et les performances est effectivement très réel. Pourtant, l’étude de Morgan Stanley a également conclu que le secteur technologique se classe parmi les plus faibles en termes de diversité des sexes. Comment pouvons-nous changer cela ?

De plus en plus de femmes doivent entrer dans la danse

Attirer davantage de femmes dans les programmes d’enseignement supérieur en Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques est une étape cruciale sur la voie. Il semble bien que l’exemple Danois est un bon exemple : le nombre d’étudiants dans ces disciplines au niveau supérieur a augmenté de 65 % entre 2009 et 2019. Et de 2009 à 2015, le pourcentage de croissance a été presque également réparti entre les hommes et les femmes, mais au cours des cinq dernières années, la croissance de ces programmes a été principalement due à un plus grand nombre d’étudiantes.

En particulier, un plus grand nombre d’étudiantes ont trouvé le chemin des études en technologies de l’information et de la communication (TIC), qui couvrent notamment les domaines du développement de systèmes informatiques, du développement de logiciels et du développement d’applications. Dans les facultés des technologies de l’information et de la communication, le nombre d’étudiantes a augmenté de 32 % et elles occupent désormais 24 % des places d’étudiants !

C’est une excellente nouvelle ! Et c’est une grande réussite pour les universités ainsi que pour toutes les étudiantes, qui ont été assez curieuses, créatives et courageuses pour ne pas se laisser dicter les étiquettes de la vieille école sur les emplois « masculins » et « féminins ». Et nous devons célébrer ce moment où l’aiguille bouge réellement, où la « bonne » éducation pour tous n’est pas définie par un sexe ou une majorité.

Il faut fidéliser les “Tech woman” dans l’entreprise

D’autres changements sont également nécessaires. Par exemple, nous devons traiter la question des femmes qui quittent les filières technologiques. Il existe des exemples d’entreprises technologiques qui ont amélioré leur niveau d’emplois féminin grâce à de bons programmes de maintien en poste. Par exemple, lorsqu’une grande entreprise technologique a fait passer la durée de la maternité rémunérée de 12 à 18 semaines, le taux de nouvelles mères qui quittent leur emploi a chuté de 50 %.

Dans mon emploi précédent, je suis moi-même devenue un exemple et, par conséquent, j’ai contribué à garantir que les femmes obtiennent un congé de maternité payé de trois mois minimum, quel que soit l’endroit où elles travaillent dans l’entreprise. J’étais en poste au Myanmar à l’époque et, apparemment, j’ai été la première femme VP expatriée à avoir un enfant.

J’ai hâte de façonner l’avenir avec les femmes dans le secteur de la technologie – et tous ceux qui veulent contribuer à l’avenir d’une industrie technologique plus diversifiée, plus responsable et plus fiable.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here