En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...

Windows bien mis à jour par les utilisateurs français, mais pas Apple QuickTime ni Oracle Java

Si les particuliers utilisant Windows appliquent soigneusement les correctifs disponibles pour leurs systèmes d’exploitation, on ne peut dire la même chose des utilisateurs d’Apple QuickTime et d’Oracle Java.

Chaque trimestre, Flexera Software, spécialiste des solutions pour la gestion des licences, de la conformité, de la sécurité, rédigent des rapports sur l’état des lieux des logiciels vulnérables installés sur les ordinateurs privés dans divers pays, 14 au total. Des travaux qui permettent d’établir un classement de ces applications vulnérables en fonction du degré d’exposition de ces ordinateurs au piratage.

Les programmes installés sur un PC particulier français

Les programmes installés sur un PC particulier français

En France, 4,6 % seulement des OS Windows non protégés

Pour le premier trimestre 2016, le pourcentage de PC de particuliers dont les systèmes d’exploitation (Windows 7, Windows 8, Windows 10, Windows Vista) présentent des vulnérabilités non corrigées est en baisse en France.  Ainsi, au 1er trimestre 2016, seuls 4,6 % des OS Windows des utilisateurs n’étaient pas protégés, contre 10,1 % à la même époque l’année dernière. Comparés à ceux des Etats-Unis, on est mieux placés : 6,5 % ce quatrième trimestre contre 14 % l’an dernier là-bas. Idem comparé au Royaume-Uni (6,1%), au Danemark (6,6%), à l’Allemagne (5,3%). Un bon point pour les Français sachant qu’à 55 % les origines des vulnérabilités proviennent de l’OS.

Flexera - Origine des vulnérabilités

QuickTime : hausse alarmante des versions non corrigées

Les utilisateurs d’Apple QuickTime tardent, eux, à appliquer des correctifs : 70 % des particuliers français n’ont pas déployé les correctifs disponibles pour leurs logiciels Apple QuickTime 7.x.  Ce pourcentage est en hausse par rapport aux 63 % enregistrés au 4e trimestre 2015. Le Royaume-Uni fait un peu mieux avec 61 % seulement de versions non patchées, mais là aussi avec une hausse de 55 % par rapport au quatrième trimestre 2015.

Oracle Java JRE 1.8x/8x : une grand exposition aux risques également

Le rapport note également une légère hausse des instances non patchées d’Oracle Java : 44 % des particuliers possèdent des versions non corrigées d’Oracle Java JRE 1.8x/8.x.  Ce pourcentage est en légère hausse par rapport aux 40 % constatés au 4e trimestre 2015.

Oracle Java JRE 1.8x/8x est le troisième produit présentant la plus grande exposition aux risques au 1er trimestre 2016.  Mais Flexera estime que le pourcentage de programmes non patchés va diminuer à l’avenir, Oracle ayant publié un correctif critique de Java le 23 mars 2016. Du côté des Allemands, ce n’est pas mieux : 40 % des utilisateurs privés font tourner des versions non corrigées de Java JRE 1.8x/8.x. Aux Etats-Unis les chiffres sont approchants : 42 %. Le Royaume-Uni traîne la patte avec 61 % de versions non corrigées.

 

Les 10 programmes les plus exposés

Les 10 programmes les plus exposés

Les 14 Rapports nationaux de Secunia Research s’appuient sur les données issues d’analyses réalisées avec l’outil Personal Software Inspector entre le 1er janvier 2016 et le 31 mars 2016.

Auteur : Juliette Paoli

Windows bien mis à jour par les utilisateurs français, mais pas Apple QuickTime ni Oracle Java
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’intelligence Artificielle, une vraie rupture en Cybersécurité

L'IA ne révolutionne pas seulement la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, elle redéfinit les règles du jeu pour l'ensemble des acteurs de la sécurité. Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Cartes bancaires piratées : un réseau international démantelé

    La justice américaine a annoncé mercredi 7 février l'inculpation de 36 personnes accusées d'animer Infraud,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Relève du poste de travail : les gains financiers du Desktop as a Service

    Nombreuses sont les entreprises qui se tournent vers des infrastructures de bureau virtuel depuis le…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Etude - A la complexité des SI répond celle de la performance digitale

    En France, 79 % des DSI français estiment que la complexité croissante de IT pourrait rendre…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs