En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site vitrine pour une association
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Site internet vitrine dans l'impression 3 D
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site de réservation Wordpress pour la location de Jet-skis et de Quads
    < 7 500 €
    > En savoir plus
EBRC_Trust 2017_leaderboard

Vilnius dit non à un vaste datacenter, de crainte de hackers russes

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Les autorités lituaniennes ont annoncé lundi 9 janvier avoir bloqué un projet de construction du plus grand datacenter privé dans ce pays balte membre de l’Otan, suite aux avertissements sur une menace de son piratage par des espions russes.

Selon une commission constituée l’an dernier par le gouvernement, le datacenter, dont le coût était estimé à 57 millions d’euros, posait une menace à la sécurité nationale, témoignent des documents de la justice lituanienne. Darius Jauniskis, le responsable du département lituanien de Sécurité de l’État, a déclaré à l’AFP que son agence était préoccupée par des liens entre des actionnaires du futur centre avec le Service fédéral de sécurité de la Fédération russe (FSB). Selon un responsable de la sécurité lituanienne, qui a parlé à l’AFP sous couvert d’anonymat, des agents russes pourraient obtenir l’accès au centre via un câble en fibres optiques.

AmberCore DC avait conclu un accord avec IBM

La menace de cyberattaques russes est devenue une préoccupation majeure après la publication aux Etats-Unis d’un rapport sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle dans ce pays. Enregistrées en Lituanie, les sociétés informatiques Arcus Novus et AmberCore DC, à l’origine du projet du datacenter, ont nié avoir des liens quelconques avec les services russes et ont déposé une plainte en justice. Vidmantas Tomkus, le directeur d’Arcus Novus a indiqué à l’agence de presse BNS qu’il ignorait l’existence de liens avec la FSB, mais s’est déclaré prêt à coopérer avec les autorités locales sur cette question.
Il y a deux ans, AmberCore DC avait indiqué avoir conclu un accord avec IBM pour concevoir l’installation d’un tel centre près de la capitale lituanienne comme « une option valable pour les clients du monde entier souhaitant garder leurs données dans un environnement géographiquement et politiquement
certain« .
Depuis le début de la crise ukrainienne en 2014, la Russie maintient une
tension dans la région balte en organisant des exercices militaires
d’envergure impliquant des dizaines de milliers de soldats dans des zones
voisines des pays de l’Otan comme la Lituanie.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Vilnius dit non à un vaste datacenter, de crainte de hackers russes
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Amazon : Bruxelle veut mettre au pas le géant américain - 250 M € à rembourser

    Bruxelles inflige aujourd'hui une amende de plusieurs centaines de millions d'euros à Amazon, alors que…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Faille WAP2 : Krack ou l'hypocrisie mondiale des maîtres du monde

    Pour Frans Imbert-Vier, PDG d'UBCOM (société spécialisée sur le digital et la cybersécurité), si la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Edition, conseil, services : une croissance record de 3,4 %

    Le Syntec Numérique a livré ses chiffres pour 2017 et 2018. Editeurs, sociétés de conseils…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

banniere_FIC2018_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Global K_Data scientist_skycraper