En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 26/06/2017
    OW2con’17

    OW2 anime une communauté open source mondiale dédiée à l'essor de logiciels libres et un…

    en détail En détail...
  • 03/07/2017
    Cloud Week 2017

    La Cloud Week 2017 se déroule du 3 au 7 juillet 2017 dans différents lieux…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site E-Commerce pour une activité de restauration rapide
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Audit et améliorations d'un site E-Commerce PrestaShop
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Mise en place d'un CRM pour une societé dans l’événementiel
    < 4 000 €
    > En savoir plus
Kaspersky_true-cybersecurity_leaderboard

Vilnius dit non à un vaste datacenter, de crainte de hackers russes

Kaspersky_true-cybersecurity_pave

Les autorités lituaniennes ont annoncé lundi 9 janvier avoir bloqué un projet de construction du plus grand datacenter privé dans ce pays balte membre de l’Otan, suite aux avertissements sur une menace de son piratage par des espions russes.

Selon une commission constituée l’an dernier par le gouvernement, le datacenter, dont le coût était estimé à 57 millions d’euros, posait une menace à la sécurité nationale, témoignent des documents de la justice lituanienne. Darius Jauniskis, le responsable du département lituanien de Sécurité de l’État, a déclaré à l’AFP que son agence était préoccupée par des liens entre des actionnaires du futur centre avec le Service fédéral de sécurité de la Fédération russe (FSB). Selon un responsable de la sécurité lituanienne, qui a parlé à l’AFP sous couvert d’anonymat, des agents russes pourraient obtenir l’accès au centre via un câble en fibres optiques.

AmberCore DC avait conclu un accord avec IBM

La menace de cyberattaques russes est devenue une préoccupation majeure après la publication aux Etats-Unis d’un rapport sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle dans ce pays. Enregistrées en Lituanie, les sociétés informatiques Arcus Novus et AmberCore DC, à l’origine du projet du datacenter, ont nié avoir des liens quelconques avec les services russes et ont déposé une plainte en justice. Vidmantas Tomkus, le directeur d’Arcus Novus a indiqué à l’agence de presse BNS qu’il ignorait l’existence de liens avec la FSB, mais s’est déclaré prêt à coopérer avec les autorités locales sur cette question.
Il y a deux ans, AmberCore DC avait indiqué avoir conclu un accord avec IBM pour concevoir l’installation d’un tel centre près de la capitale lituanienne comme « une option valable pour les clients du monde entier souhaitant garder leurs données dans un environnement géographiquement et politiquement
certain« .
Depuis le début de la crise ukrainienne en 2014, la Russie maintient une
tension dans la région balte en organisant des exercices militaires
d’envergure impliquant des dizaines de milliers de soldats dans des zones
voisines des pays de l’Otan comme la Lituanie.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Notez cet article

Laisser un commentaire

L’alternative à Google et Gmail ?

BlueMind, la messagerie collaborative, innovante & made in France, sort sa version 3.5

Plus d'info

Sondage

Attaques cyber: les DSI prennent-elles trop de temps pour mettre en place les mises à jour Windows ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Sécurité des données : condamnation de la société ALLOCAB par la CNIL

    Par une décision du 13 avril 2017, la formation restreinte de la CNIL a prononcé…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Intégrer la sécurité au processus DevOps

    Agilité et sécurité font rarement bon ménage, comment les coordonner ? Matthieu de Montvallon, directeur…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Comment les entreprises françaises gèrent les incidents de sécurité ?

    Face aux alertes de sécurité, 2 à 3 personnes sont nécessaires pour réaliser des enquêtes…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
GlobalK_Nutanix_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Archivage : le Livre Blanc indispensable !

    > Voir le livre
  • Les 7 erreurs majeures qui font "dérailler" votre projet CMS (et comment les éviter)

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper