En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Solution de GED pour une société de courtage en assurances, courtage en crédits immobiliers
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Référencement naturel (SEO) d'un site internet WIX
    < 6 000 €
    > En savoir plus
  • Projet Location / Achat Base de Données
    A déterminer €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

Vade Retro, ce français qui protège 250 millions de boîtes mails

Primobox_Demat RH_pave 2

Alors que Vade Retro vient de signer un important partenariat avec l’américain Cisco, retour avec Georges Lotigier, président et CEO de ce leader européen du filtrage email, sur son implantation aux Etats-Unis et ses diverses solutions, qui ne sont pas toujours bien connues du grand public.

Georges Lotigier est un entrepreneur français qui ne chôme pas. Il a fondé la société Exer en 1986, un grossiste en sécurité et désormais spécialiste aussi en stockage virtualisé. En 1998, il crée Netasq dont il s’occupe jusqu’en 2007. Ce spécialiste de la sécurité de bout en bout des réseaux et des données est devenu une filiale d’Airbus Defence and Space sous l’entité Stormshield. Dans son capital également, Vade Retro Technology, un éditeur français spécialisé dans la protection des boîtes de messagerie, dont il est actuellement président et CEO, mais aussi Scalair, opérateur intégrateur de Cloud nouvelle génération, créé le 1er janvier 2015 et dont il assure la direction générale.

Du FAI aux particuliers

En reprenant l’éditeur de solutions antispam, Georges Lotigier a orienté la stratégie de Vade Retro vers la classification automatique des emails, pour devenir aussi un expert en graymail (emails non prioritaires qui encombrent la boîte aux lettres : newsletters, notifications de réseaux sociaux, messages commerciaux, etc.). Aujourd’hui, sa solution de filtrage email protège 250 millions de boîtes aux lettres à travers le monde, et 90 % de tous les comptes email en France. La société s’adresse tant aux FAI et hébergeurs, qu’aux OEM, entreprises et particuliers.

On le sait peu, mais la société édite aussi un antivirus, Outbreak, qui fonctionne en ligne sur le flux SMTP de façon heuristique. Très efficace sur les nouvelles attaques et notamment les attaques de virus polymorphes, il a été adopté par le japonais BBSec (hébergement et sécurité). Les tests menés ont permis d’arrêter 99,7 des virus envoyés par e-mail ! Enfin, le service gratuit isitphishing.org permet de tester en ligne des URL pour voir si elles correspondent à de l’hameçonnage. Un service qui peut devenir payant pour les professionnels de la sécurité, comme l’anglo-américain Mimecast, un concurrent de Vade Retro. On n’oubliera pas le service gratuit Loveyouremails, disponible en téléchargement pour Android et iPhone et qui fait la classification des boîtes aux lettres.

Des partenariats avec Cisco et Return Path

Depuis 2014, Vade Retro se développe aux Etats-Unis où la société a basé sa filiale à San Francisco. Ce n’est pas un hasard : c’est là que se trouve tout l’écosystème de l’e-mail, à l’exception de Microsoft (Outlook, Exchange..). Il existe même un salon annuel dédié nommé « Inbox Love ». « On vend aussi notre technologie en OEM et la plupart des constructeurs d’appliance de sécurité d’emails se trouvent là-bas », explique Georges Lotigier. 6 personnes sont affectées à San Francisco, et 4 à Montreal au Canada, où s’effectuent le support technique et l’évolution du filtre. Une base qui « permet d’agir sur l’ensemble du continent américain ». Vade Retro a d’ores et déjà signé des affaires significatives : « Notre présence sur place commence à prendre tournure », se réjouit Georges Lotigier, qui a mis surtout en avant son expertise dans le graymail pour séduire les américains.
En janvier dernier, première réussite, l’éditeur devient partenaire de Return Path, spécialiste mondial dans le domaine de l’Email Intelligence et rejoint son « Trusted Cooperative Network », réseau international de fournisseurs de services de sécurité et d’opérateurs de messagerie qui se sont associés pour améliorer la qualité de l’écosystème email. Leur but : collaborer activement pour réduire le volume de courriers indésirables, gérer le graymail et protéger les usagers contre le phishing et autres fraudes. « Un partenariat stratégique pour nous. Return Path est une société américaine qui est extrêmement présente dans l’écosystème de l’email. Tout le monde les connaît. C’est une sorte de grand frère qui crée de la notoriété pour nous» Par ailleurs le partenariat est aussi technologique, nous explique Georges Lotigier. Afin d’améliorer durablement l’expérience email de ses partenaires FAI et de ses clients, Vade Retro intègre la liste blanche certifiée et la liste noire RNBL (Reputation Network BlackList) de Return Path au sein de sa solution de filtrage email. De son côté, Return Path intègre les données compilées par Vade Retro sur les menaces email et les spams au sein de ses différentes solutions expertes, déployées sur plus de 2,5 millions de boîtes email.

Deuxième succès, l’éditeur vient de signer un important contrat avec Cisco : un partenariat qui porte sur sa solution de gestion du graymail, déjà en place chez Free et SFR par exemple, et désormais intégrée à la solution antispam « Email Security Appliance » (ESA) de Cisco. Filtrage antispam et antivirus, classification du graymail et système de désinscription sécurisé en 1 clic sont au programme du bundle ESA 9.5. Un partenariat qui récompense les efforts de Georges Lotigier à l’international, et qui, si on lui ajoute notamment le contrat stratégique passé avec Rediff, portail indien proposant un free Webmail type Gmail ou Yahoo !, fait que Vade Retro est devenu le protecteur de 250 millions de boîtes mails dans le monde aujourd’hui !

.

Auteur : Juliette Paoli

Vade Retro, ce français qui protège 250 millions de boîtes mails
Notez cet article

Laisser un commentaire

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La blockchain : un outil juridique bientôt incontournable ?

    Alors que le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, a présenté le…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Shadow IT et RGPD : le CASB, un "sas protecteur entre Cloud et utilisateurs", Joël Mollo, Skyhigh

    L’utilisation par les employés de services Cloud non validés par leur direction informatique représente un…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Startups Deep Tech : la France dans le Top 5 des investissements

    En Europe, depuis 2015, les investissements en capital-risque dans la "Deep Tech" ont augmenté 3…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • L’e-paiement, à l'heure de la convergence

    > Voir le livre
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
GlobalK_Lean_skycraper