En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/09/2015
    PARIS RETAIL WEEK

    En 2015, afin de répondre globalement aux besoins du marché, la 1ère édition de PARIS RETAIL WEEK est…

    en détail En détail...
  • 07/10/2015
    Convention USF

    Comme chaque année, le club des utilisateurs francophone de SAP fait son salon, Le fil…

    en détail En détail...
Nominations

Truffle 100 : Le Palmarès des éditeurs de logiciels français 2012

Truffle Capital publie la huitième édition de son Truffle 100 France, observatoire des 100 premiers éditeurs de logiciels en France. Le « Truffle 100 », a été réalisé avec le soutien de M. Eric Besson, Ministre en charge de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique, et en partenariat avec les analystes du CXP (Centre d'eXpertise des Progiciels), qui ont mené l'étude qui a servi à la publication de l'indice.

«En 2011, le chiffre d'affaires des 100 leaders du logiciel Français a augmenté de 10%. Les éditeurs continuent d'investir massivement en R&D et de créer des emplois qualifiés, même si les effectifs totaux en recherche et développement n'ont pas connu la même hausse que celle des revenus. L'industrie française du logiciel s'appuie sur l'innovation pour maintenir son dynamisme dans un contexte de concurrence internationale virulent », souligne Bernard-Louis Roques, co-fondateur de Truffle Capital en charge des Technologies de l'Information. « Les éditeurs de logiciels restent les bons élèves de l'innovation, créateurs d'emplois et de valeur ajoutée, tout en étant des contribuables significatifs. Pourtant ils ne sont pas encore élevés au rang de «priorité industrielle ». Cette année à nouveau, l'implémentation d'un SBA à la Française  est plébiscitée comme la mesure phare qui favoriserait le développement des PME innovantes du logiciel. L'accès au financement est aussi jugé critique, que ce soit au travers du Crédit Impôt recherche, des programmes de recherche, ou du capital-risque (FCPI)», termine Bernard-Louis Roques.

Né en 2005, à l'initiative de TRUFFLE CAPITAL et de Bernard-Louis Roques et réalisé par le CXP, le « Truffle 100 France » est devenu un indice de référence pour mesurer l'activité de l'industrie du logiciel en France. Le « Truffle 100 » européen a suivi en 2006 avec une reconnaissance égale pour prendre la température de l'industrie du logiciel au plan européen, puis le « Truffle 100 European clusters » en 2009.

Un secteur créateur d'emplois et d'innovation - L'effectif total des sociétés, ainsi que celui de R&D, poursuit sa progression, passant respectivement de 57 490 en 2010 à 63 070 en 2011, et de 11 460 à 11 600. Le nombre de chercheurs reste globalement constant depuis 2006, malgré la crise, avec un léger recul cette année (18% de l'effectif total comparé au 20% de 2010). A noter que les éditeurs n'envisagent toujours pas, pour 79%, la possibilité de délocaliser leur R&D.

Une répartition inégale du chiffre d'affaires - La dynamique du secteur se poursuit mais plus lentement (83% des sociétés ont bénéficié d'une croissance de leur CA contre 82% en 2010) avec un chiffre d'affaires total en croissance (7,7 milliards en 2011 contre 6,6 milliards en 2010 et 5,2 milliards en 2011 contre 4,7 milliards d'euros en 2010 pour le chiffre d'affaires du Truffle 100). On constate une répartition très inégale des sociétés en termes de poids : la société leader, Dassault Système, représentant 34,2% du CA (33,6% en 2010) ; 20% pour le TOP 2 à 5 (21,7% en 2010); 20,4% pour le TOP 6 à 20 (19% en 2010) ; 14,5% pour le TOP 21 à 50 (14,7% en 2010); et seulement 10,9% (chiffre identique en 2010) pour la dernière moitié des sociétés du Truffle 100.

En comparaison du classement 2010, 28 éditeurs ont progressé (16 en 2010), 12 ont conservé leur place (15 en 2010), 49 ont perdu au moins une place (54 en 2010) et 5 sont sorties du classement (12 en 2010) à défaut d'un chiffre d'affaires Edition suffisant. Dassault Systèmes conserve sa première place ; Murex la deuxième place (3ème en 2010) à la place de Sopra Group qui passe au 3ème rang ; Cegid reste à la 4ème place et Axway prend la place de Linedata Services en numéro 5 (après la scission d'avec Sopra). Parmi le Top 10, Linedata Services passe en 6, Avanquest Software reste en 7 ; GFI informatique passe de la 6ème à la 8ème position ; ESI Group passe du 8ème au 9ème rang et Isagri, qui a intégré le top 10 en 2010, passe en 10ème position (9ème en 2010).

9 éditeurs sont entrants : Axway, Emailvision, Sidetrade, Eve, Talentsoft, NP6, Mismo Informatique, Winpharma et Infotel. Les sociétés Sopra Group et Axway se sont séparées à l'occasion du spin-off de la filiale en juin 2011 et Axway figure maintenant dans le classement au rang 5. Le chiffre d'affaires pour Sopra Group tient compte des rachats de filiales britanniques de Business & Decision et de Tieto, survenus en début d'année 2012.

9 éditeurs sont sortants: 2 ont été rachetés par des sociétés avec un chiffre d'affaires global représentant 40 millions d'euros contre 45,3 millions d'euros en 2010 pour 2 sociétés rachetées – Delta Informatique (n°22 en 2010), rachetée par Sopra Group (numéro 3 du classement) et Fimasys (n°76 en 2010), rachetée par Linedata Services (numéro 6 du classement). Les autres sortants sont : Group Sab, Business Document, Ivalua, Sydel, Wedia, Temis et Euroweb.

Les deux régions principales du Truffle 100 restent l'Ile de France, avec un chiffre d'affaires totalisant 80% du CA Edition total, 85% de l'effectif total (81% en 2010) et 81% de l'effectif de R&D (contre 76% en 2010); et la région Rhône-Alpes, avec 10% du CA Edition total, 7,8 % de l'effectif total (8% en 2010) et 9,5% de l'effectif R&D contre 9% en 2010. Ce sont les 2 « clusters » Français qui peuvent prétendre compter en Europe.

Tendances 2012

Les principaux secteurs qui tireront l'industrie du logiciel en 2012 : le cloud computing reste en tête pour 67% (59% en 2010), suivi par les applications mobiles pour 62% contre 39% en 2010, la gestion des processus métiers pour 30% contre 25% l'an dernier, le collaboratif pour 26% contre 24% en 2010, la dématérialisation documentaire pour 22% comme l'an passé, les évolutions du Web 2.0 pour 15% (14% en 2010), la virtualisation pour 14% (nouvelle tendance)et le décisionnel light pour 13% contre 12% l'an passé.

Accéder au classement complet : Truffle 100 2012

Auteur : Frédéric Mazué

Webinar gratuit DevOps

DevOps permet d'ptimiser le cycle de vie des Services IT développés avec Agile. Webinar Global Knowledge, 21 septembre, de 12H15 à 13H00.

Je m'inscris
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Objets connectés : quels enjeux juridiques ?

    Isabelle Renard, avocat et docteur ingénieur, s’interroge sur les enjeux juridiques à venir liés aux…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Généralisation du tiers payant : la transformation digitale des complémentaires santé devient incontournable

    La généralisation du tiers payant a des conséquences numériques sur les mutuelles. Stéphane Chenevier, directeur…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • LOL, c’est out !

    L'utilisation de « LOL », l'acronyme de laugh out loud (rire à haute voix), serait sur le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Selon une enquête récente menée par la Harvard Business Review, 80% des dirigeants se déclarent…

    > Voir le livre
  • LIVRE BLANC QUALIAC - Un dossier en collaboration avec la rédaction de Solutions IT Plus…

    > Voir le livre
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous