En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 30/01/2018
    3e édition du Congrès des DSI

    La troisième édition du Congrès des DSI se tiendra le 30 janvier prochain au Pré…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Solutions de téléphonie mobile pour une association existante depuis 1979
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Projet Location / Achat Base de Données
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création de site Internet vitrine pour une activité de coaching sportif
    < 5 000 €
    > En savoir plus
C-S_4e trimestre_banniere

STMicroelectronics : Bercy veut plus d’investissements dans les semiconducteurs

Tessi_Cetia_pave

Une note de la Direction générale des entreprises (DGE) préconise un plus fort investissement dans la division des produits numériques du fabricant de semiconducteurs STMicroelectronics tout en regrettant que la direction « privilégie une stratégie de cession » de branches, indique ce mercredi 30 septembre le magazine Challenges.

Selon le magazine économique qui a pu consulter la note, la DGE se montre particulièrement critique à l’égard de la stratégie de la direction actuelle, estimant que les choix réalisés conduisent « mécaniquement à privilégier une stratégie de cession ou de fermeture des branches les moins profitables à un moment donné ». Plutôt qu’une stratégie industrielle qu’elle estime être à court terme, la DGE croit au contraire que STMicro doit réinvestir dans sa division numérique alors qu’elle dispose de technologies qui pourraient lui offrir des avantages concurrentiels à l’avenir, croit savoir Challenges. Interrogé par l’AFP, le ministère de l’Economie a rappelé que STMicro était « une entreprise stratégique, d’un secteur qui ne l’est pas moins et dans laquelle l’Etat est actionnaire, avec l’Etat italien, il est donc logique que nous suivions le dossier ».
Depuis plusieurs mois, le groupe souhaite « explorer différentes options » pour sa division de produits numériques DPG, des précisions étant attendues en octobre. Le PDG du groupe, Carlo Bozotti, avait déjà laissé entendre en mai qu’une décision devrait bientôt être prise par la direction de STMicro, dont 27,5% du capital est détenu à parité entre l’Etat français et l’Etat italien. « Le statu quo n’est plus tenable (pour la division DPG, produits numériques), ces pertes sont inacceptables. Le problème doit être réglé et nous étudions toutes les options », avait alors déclaré M. Bozotti, lors d’une rencontre avec des investisseurs à Londres.
Huitième en 2013, neuvième en 2014, STM pourrait descendre en fin d’année à la dixième place d’un classement mondial des fabricants de semi-conducteurs, marqué ces derniers mois par une intense consolidation.

 

La rédaction avec l’AFP

STMicroelectronics : Bercy veut plus d’investissements dans les semiconducteurs
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’intelligence Artificielle, une vraie rupture en Cybersécurité

L'IA ne révolutionne pas seulement la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, elle redéfinit les règles du jeu pour l'ensemble des acteurs de la sécurité. Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
  • EDITO N°18

    La stratégie de l’extincteur Les feuilletons dramatiques de ces derniers mois ont été notamment les…

  • Le DPO, maître d'œuvre du RGPD

        Garance Mathias, Avocat à la Cour     Juridique Les 5 réflexes du…

Témoignages
Juridique
  • Samsung, accusé de contredire ses engagements éthiques, répond "tolérance zéro"

    Le géant de l'électronique sud-coréen Samsung a affirmé jeudi 11 janvier appliquer une "tolérance zéro"…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Failles Meltdown et Spectre : "Des erreurs graves dans les composants électroniques", selon Hervé Schauer, expert en cybersécurité

    Lorsque nous avons publié notre enquête à la mi-décembre sur les failles découvertes dans les…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Intelligence artificielle : des bénéfices mesurables pour 8 dirigeants français sur 10

    DSI et dirigeants s'accordent à le dire : l'intelligence artificielle dans l'entreprise apportent des avantages…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Guide du Cloud Public

    > Voir le livre
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
GlobalK_Lean_skycraper