En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Illustrateur/Dessinateur sur mugs pour une société de transport
    < 1 100 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de produits bio
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Illustrations pour un livre de jeunesse
    < 1 000 €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

SFR: débrayage d’environ 1 800 salariés inquiets de la fusion avec Numericable

ITrust_SOC_pave

20 % des salariés de SFR ont débrayé pendant 2 heures ce mardi 19 mai pour exprimer leurs inquiétudes sur la fusion avec Numericable.

Début avril dernier, Numericable mettait la main contre 13,36 milliards d’euros sur SFR, alors deuxième opérateur derière Orange, avec 20 millions de clients. Un sacré bond en avant pour l’opérateur de fibre optique, dont l’objectif est de passer à 12 millions de foyers équipés en très haut débit en 2017. A l’époque, SFR, un temps convoité par Bouygue Télécom, avait indiqué qu’au terme de débats approfondis, « le Conseil de surveillance a décidé, à l’unanimité, de retenir l’offre d’Altice/Numericable qui correspond au projet industriel le plus porteur de croissance, le plus créateur de valeur pour les clients, les salariés et les actionnaires, et répondant le mieux aux objectifs de Vivendi [NDLR : la maison mère de SFR]. » (voir notre article). Une partie des salariés ne semble pas de cet avis aujourd’hui. 1 800 salariés d’entre eux ont en effet participé mardi 19 mai 2015 à un débrayage de deux heures pour exprimer leurs inquiétudes sur les conséquences de la fusion avec Numericable. Les salariés avaient été appelés à se mobiliser par l’Unsa, la CFDT et la CGT, respectivement premier, troisième et quatrième syndicats de l’opérateur télécoms.

Les syndicats évoquent « un ras le bol »

Selon Damien Bornerand de la CGT, la mobilisation portait sur quatre thèmes: les questions de rémunération, de conditions de travail, de respect de l’accord de garantie de l’emploi (prévu dans le cadre de la fusion) et sur les méthodes brutales de Numericable vis-à-vis des salariés en interne et des prestataires. « Nous avons réuni 1 800 salariés dans ce mouvement, c’est un niveau qu’on ne pense pas avoir atteint depuis très très longtemps, puisque ça représente près de 20 % de l’effectif total de l’entreprise« , a expliqué à l’AFP Laurent Penon de la CFDT, évoquant une « franche réussite ». Damien Bornerand (CGT) a lui aussi recensé « environ 1 800 grévistes« . Pour Laurent Penon, l’ampleur de la mobilisation « exprime bien le ras-le-bol des salariés qui sont vraiment perdus par les méthodes et les signaux envoyés par la direction« . Il a évoqué à titre d’exemple le fait que celle-ci « va voir des salariés en leur demandant de passer chez Numericable, chez Completel ou dans d’autres entreprises du groupe en changeant de contrat de travail« , alors que « les niveaux de garanties sociales, les méthodes de travail, les rémunérations, ne sont pas les mêmes« .

 
Auteur : la rédaction avec AFP

SFR: débrayage d’environ 1 800 salariés inquiets de la fusion avec Numericable
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Corruption : la justice sud-coréenne libère l'héritier de Samsung

    (AFP - Jung Ha-Won) - La justice sud-coréenne a confirmé lundi la condamnation pour corruption…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • HTTP et DNS dans un monde en 5G

    Daniel Crowe, directeur régional France et Europe du Sud de NETSCOUT explique aux lecteurs de Solutions…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • ERP et logiciels de GED : une augmentation significative des équipements prévue cette année

    Les logiciels de gestion électronique des documents et de dématérialisation continuent d’attirer de plus en…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_GDPR _skycraper