En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 19/09/2017
    Paris Retail Week 2017

    La 3ème édition du salon Paris Retail Week, l’événement professionnel européen dédié au commerce 360°, se…

    en détail En détail...
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Projet de CRM pour une association
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour une boutique de prêt-à-porter
    < 1000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de produits ésotériques
    < 1 500 €
    > En savoir plus
kaspersky_attaques ciblees_leaderboard

Security Essentials recalé à l'AV-Test, Microsoft conteste

Paessler_Restez-au-top-Securite_Pave

L'anti-virus de Microsoft, Security Essentials, vient de se faire recaler à l'AV-Test avec la note de 1,5 sur 6. Il n'est d'ailleurs pas le seul anti-virus recalé. L'ont été également AhnLab V3 Internet Security 8.0 et PC Tools Internet Security 2012.

Microsoft conteste toutefois ces résultats. Pour Redmond, sur les 28 malwares 0-day soumis à Security Essentials, 94% non jamais été rencontrés sur les machines des utilisateurs. Tous malwares confondus, les malwares non détectés lors du test AV-Test ne représentent que 0,0033% des utilisateurs réellement touchés, toujours selon Redmond.

Donc pas de quoi s'inquiéter pour Microsoft, à qui on objectera quand même qu'au nom de la prévention, il est mieux de savoir détecter un virus avant que les utilisateurs n'aient leurs machines infectées. Dans le même registre, est-ce pertinent de se satisfaire d'un taux d'infection de 0,0033%, sachant que la propriété première d'un virus est quand même de se propager ?

Fort heureusement, Microsoft a affirmé son intention de réduire les 0,0033% à 0%.

Auteur : Frédéric Mazué

Security Essentials recalé à l'AV-Test, Microsoft conteste
Notez cet article

Laisser un commentaire

Intégrer une solution de communication unifiée

La communication remplace la simple téléphonie, avec intégration des e-mails, téléphone fixe et mobile, chat, visioconférence, social média, web…

Lire le livre-blanc

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Les conditions de l’introduction de nouvelles technologies dans l’entreprise

    Associer les représentants du personnel et formalités auprès de la Cnil : quelles obligations pour…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Fichiers dans le Cloud : 5 étapes pour les sécuriser

    5 éléments indispensables pour obtenir une sécurité totale des fichiers dans le Cloud, selon David…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • G Data s'attend à 10 millions de nouveaux malwares en 2017

    Le nombre de malwares détectés atteint un nouveau record. Les spécimens comptés lors de cette…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
GlobalK_Nutanix_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
elo_processus pointe_skyscraper