En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 03/10/2017
    Microsoft Experiences’17

    Les 3 et 4 octobre 2017 : voici deux jours dédiés à l'intelligence numérique pour le…

    en détail En détail...
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site vitrine pour un agriculteur
    <2000 €
    > En savoir plus
  • Migration vers de nouveaux serveurs et montée en version d'un Extranet SharePoint 2010
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une société de conseils et de formations pour les entreprises
    < 5 000 €
    > En savoir plus
Microsoft_MS experience S1 TRUST_leaderboard

Safe Harbor : le G29 attend des solutions pour le 31 janvier 2016

elo_processus pointe_pave

Garance Mathias, avocat à la Cour, revient sur les conséquences de l’invalidité de Safe Harbor (lire notre article : Transfert de données personnelles de l’Union européenne vers les Etats-Unis : la justice européenne invalide le Safe Harbor) et sur les solutions que institutions européennes et autorités américaines doivent trouver. www.avocats-mathias.com.

Le Groupe de l’article 29 s’est réuni le 15 octobre afin de tirer les conséquences de l’arrêt rendu par la Cour de justice de l’Union européenne le 6 octobre dernier invalidant la décision de la Commission européenne instaurant la sphère de sécurité. Les institutions européennes et les autorités américaines sont invitées à trouver des solutions avant la fin du mois de janvier 2016. A défaut, les autorités de protection pourraient procéder à des actions répressives coordonnées.

Les exigences du G29

Après avoir rappelé que la surveillance massive et indifférenciée effectuée par les institutions américaines est incompatible avec le cadre juridique européen de protection des données à caractère personnel, le G29 appelle tous les acteurs à rechercher, au plus vite, des solutions politiques, juridiques et techniques permettant de transférer les données vers le territoire américain dans le respect des droits fondamentaux.

Rappelons que des négociations relatives à la sphère de sécurité sont toujours en cours et qu’elles devraient aboutir à la définition de garanties nouvelles renforçant les droits des citoyens européens.

Cependant, le G29 insiste d’ores et déjà sur le fait que les solutions retenues devront notamment  inclure :

des mécanismes contraignants, des obligations à la charge des autorités publiques américaines quant au contrôle des programmes de surveillance, des recours au bénéfice des citoyens européens.

Entreprises, pensez aux outils alternatifs

Si les transferts de données personnelles fondés sur la sphère de sécurité ne sont dorénavant plus possibles, les entreprises ne restent pas pour autant sans alternative.
Le G29 confirme que les entreprises responsables de traitement peuvent utiliser des clauses contractuelles types ou s’appuyer sur les règles internes d’entreprises pour transférer des données personnelles aux Etats-Unis.
Toutefois, il convient de garder à l’esprit que les autorités de contrôle ont la possibilité de contrôler les transferts Outre-Atlantique et ce notamment dans le cadre de plaintes dont elles pourraient être saisies. Par ailleurs, notons que le G29 examinera les répercussions de l’arrêt Schrems sur les clauses contractuelles types et les règles internes d’entreprises car ces instruments ne semblent pas de nature à faire obstacle à la surveillance massive des autorités américaines tant décriée.

Safe Harbor : le G29 attend des solutions pour le 31 janvier 2016
Notez cet article

Laisser un commentaire

2 jours consacrés à l’intelligence numérique

Les 3 et 4 octobre, Microsoft experiences’ 17 accueillera plus de 14 000 visiteurs au Palais des Congrès de Paris, dont les managers des plus grandes sociétés européennes, start-ups, incubateurs...

Agenda & inscription

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le hacker de Deutsche Telekom condamné à 20 mois de prison avec sursis

    Un hacker britannique a été condamné vendredi à 20 mois de prison avec sursis par…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Mise en conformité à la GDPR : la visibilité, un prérequis

    Le nouveau règlement européen sur la protection des données impacte à la fois l'infrastructure informatique,…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Le phishing, première cybermenace à laquelle sont confrontées les entreprises

    Le phishing est la menace de sécurité à laquelle les entreprises du monde entier sont le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
kaspersky_attaques ciblees_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
  • Usages et technologies : concrétisez la transformation digitale de votre métier

    > Voir le livre
Microsoft_MS experience S1 AI_skycraper