En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 28/09/2017
    Journée de la Transition Numérique 2017

    La seconde Journée de la Transition Numérique eFutura se tiendra le jeudi 28 septembre 2017 à Paris.…

    en détail En détail...
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Migration de contenu vers un site catalogue Drupal 8
    Non Communiqué €
    > En savoir plus
  • Refonte de l'identité visuelle et le logo pour une société de conseils aux entreprises dans le domaine de l'informatique
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de mobilier d'intérieur
    < 3 000 €
    > En savoir plus
Wallix_Q4_leaderboard

Revenus du streaming : producteurs, plateformes et artistes se sont mis d’accord

Microsoft_MS experience S1 TRUST_pave

L’accord conclu cette semaine par la filière musicale française concernant la répartition des revenus du numérique est un accord à « dimension internationale », a estimé ce vendredi 2 octobre le médiateur Marc Schwartz à l’occasion de la signature officielle de ce texte.
Cet accord est unique en son genre, avec à l’évidence une dimension internationale qui pourra faire des émules « dans un certain nombre de pays », a souligné M. Schwartz, chargé fin mai par le gouvernement de mener une médiation entre producteurs, plateformes de streaming et artistes pour parvenir à des règles de répartition plus juste des revenus du numérique, et notamment du streaming (écoute en ligne sans téléchargement). Conclu mardi, ce protocole d’accord a été officiellement paraphé ce vendredi 2 octobre au ministère de la Culture par dix-huit signataires : producteurs (majors, indépendants), syndicat des plateformes de streaming et diverses organisations représentants les artistes (syndicats, Sacem, Guilde des artistes musiciens). Kent, Axel Bauer, Albin de la Simone, Mademoiselle K ou des membres des groupes 1995, Fauve ou Saïan Super Crew, étaient présents à cette cérémonie. « C’est un accord historique (…). Nous pouvons être des précurseurs », a estimé la ministre de la Culture Fleur Pellerin, saluant notamment la présence au ministère d’acteurs étrangers, comme Spotify et Google.

Une garantie de rémunération minimale pour les artistes

L’accord, qui doit s’appliquer pour 3 ans, prévoit une garantie de rémunération minimale pour les artistes en contrepartie de l’exploitation numérique de leurs enregistrements. Les modalités et le niveau de cette garantie de rémunération minimale seront fixés par accord collectif, souligne le texte. « C’est le premier accord de ce type et il est absolument nécessaire de le voir dans un contexte mondial car cette économie est totalement mondiale », s’est félicité Paul Pacifico, président de l’International Artists Organisation (IAO) regroupant les fédérations d’artistes d’Europe. Le texte liste au total sept objectifs, comme une « plus grande transparence de l’économie de la filière musicale » avec la mise en place d’un « Observatoire de l’économie de la musique » et un « code des usages » clarifiant les relations entre sites et producteurs. L’accord encourage aussi le développement des offres légales.
Le streaming, en fort développement, constitue le principal motif d’espoir pour une industrie qui, en quinze ans, a perdu plus de 50% de sa valeur au niveau mondial. Les plateformes s’engagent par ailleurs à « assurer dans leur offre une exposition significative des œuvres d’expression originale française. »

 

La rédaction avec AFP

Revenus du streaming : producteurs, plateformes et artistes se sont mis d’accord
Notez cet article

Laisser un commentaire

AI Hackademy : l’intelligence artificielle au service de l’entreprise

L'évènement de MS Experiences'17, les 3 & 4 octobre. Découvrir l’intelligence artificielle : démos innovantes, expériences immersives au sein de l’AI Hackademy.

Agenda et inscription gratuite

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • 3 ans après, la justice européenne va réexaminer l'amende de 1,06 md € infligée à Intel

    Le recours du fabricant américain de puces informatiques Intel contre l'amende de 1,06 milliard d'euros…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Développement : créer un environnement sécurisé où la moitié du code utilisé provient de tiers

    Sécurité informatique et fraude : les développeurs anticonformistes sont à l'origine de risques dans les chaînes…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • ERP : les utilisateurs moyennement satisfaits

    Le CXP a mené son enquête annuelle, l'ERP Survey qui fait référence en France, sur…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
TSystems_Cybercrime_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Usages et technologies : concrétisez la transformation digitale de votre métier

    > Voir le livre
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
Microsoft_MS experience S1 AI_skycraper