En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site E-commerce pour des prestations de Striptease
    < 8 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site catalogue pour une société dans l'immobilier
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site catalogue pour une entreprise spécialisée dans l'agroalimentaire
    < 10 000 €
    > En savoir plus
FIC_FIC2017_leaderboard

Réformes sociales, quels coûts sur le bulletin de paie ?

29/10/2014 | commentaires 0 commentaire | Expert
Primobox_Demat RH_pave 2

Abdelkader Berramdane est directeur de la veille législative chez ADP, qui propose des solutions et services Cloud des ressources humaines à la gestion de la paie. Il s’interroge sur l’allègement des informations à porter sur le bulletin de paie : peut-il à lui seul être source d’économies pour l’entreprise ?

404 euros par an et par salarié. C’est le coût moyen de la fonction paie au sein de l’entreprise. De son arrivée à son départ de l’entreprise, la gestion administrative du salarié oblige au respect de nombreuses dispositions législatives, règlementaires, conventionnelles, contractuelles… Pour être en conformité avec la législation l’employeur doit se doter de moyens conséquents en matière de suivi de la législation, de sa juste interprétation, et de sa bonne application, y compris en ce qui concerne la paie tant les enjeux financiers sont importants pour tous les acteurs (administration fiscale, sécurité sociale, Caisses de retraite, employeurs, salariés,…).

L’allègement des informations à porter sur le bulletin de paie peut-il à lui seul être source d’économies pour l’entreprise ?

Diviser par deux le nombre de lignes sur le bulletin de paie n’autorise nullement une réduction du coût de production du bulletin. En effet, l’origine même de ce coût ne réside nullement dans le nombre d’informations constituant le bulletin de paie, mais avant tout dans sa conformité avec la loi sociale et fiscale applicable, qui devient par ailleurs de plus en plus technique (réforme de la réduction générale des cotisations sociales, régime fiscal et social des indemnités de rupture, création de la cotisation pénibilité, double taux de cotisation mis en place pour les allocations familiales, DSN…Tout cela impacte directement les coûts de la gestion administrative des RH des entreprises, à commencer par la réalisation mensuelle des paies dont les processus se complexifient et dépassent largement l’élaboration du bulletin

Existe-t-il alors des adaptations du bulletin de paie permettant d’en réduire le poids dans la gestion administrative des entreprises ?

La réduction du nombre de lignes du bulletin de paie offre l’avantage d’une meilleure lecture du document et par conséquent d’une meilleure compréhension. Néanmoins, il demeure la source première de vérification quant à la justesse des sommes versées, vis-à-vis des divers organismes sociaux. Aussi, pour préserver le niveau d’informations liées à la composition de la rémunération nette versée, le regroupement des lignes envisagé par la réforme doit s’accompagner selon nous d’une réelle dématérialisation du bulletin. Le salarié, par le truchement de l’informatique, retrouvera facilement les éléments constitutifs de son salaire qui participent à la détermination de ses droits sociaux (vieillesse, retraite complémentaire, assurance chômage, prévoyance, complémentaire santé,…). Les choix faits dans le cadre de la réforme sont arrêtés. Plus globalement, les réformes initiées pour simplifier la vie des entreprises devraient se poursuivre à un rythme plus que soutenu. Pour autant, on ne saurait ignorer et encore moins minimiser les effets de ces réformes sur l’activité des services RH et tout particulièrement sur l’établissement du bulletin de paie. Elles génèrent un coût d’adaptation à chaque étape de production qui va peser grandement sur les entreprises contrairement à ce que l’on pourrait lire actuellement.

Auteur : Juliette Paoli

Réformes sociales, quels coûts sur le bulletin de paie ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

GDPR VS ISO

L’apport de la gestion des accès à privilèges (PAM) à la conformité réglementaire.Une cartographie comparative. Lire le livre blanc

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • APPLE BAISSE DE 50 DOLLARS LE PRIX DE LA BATTERIE DE L'IPHONE

    Après la révélation du bridage caché des des iPhone 6, 6S et SE, Apple a…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • "Le SD-Wan va devenir une tendance significative cette année", David Hughes - Silver Peak

    En ce début de nouvelle année, David Hughes, PDG et fondateur de Silver Peak, revient…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Automatisation, numérisation et emploi : l’impact sur le travail

    Le Conseil d’orientation pour l’emploi (COE) vient d’adopter un nouveau rapport sur les conséquences de…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Primobox_Demat RH_skycraper 1
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Primobox_Demat RH_skycraper 1