En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Jalios_Digital Summit 2017_leaderboard

Rapport Kaspersky Lab : les malwares mobiles ont presque triplé

BlueMind_Nouvelle version_pave

Kaspersky Lab publie son rapport du 2nd trimestre 2015, sur les cyber-menaces, qui s’intéresse aux principaux incidents de sécurité et évalue le niveau d’activité des cybercriminels sur cette période.

Plus de la moitié des attaques proviennent de Russie

  • 51% des attaques web bloquées par les produits Kaspersky Lab ont été lancées depuis des ressources web malicieuses situées en Russie. Viennent ensuite les Etats-Unis, les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, les Îles Vierges, l’Ukraine, Singapour, le Royaume-Uni et la Chine.
  •  Les solutions Kaspersky Lab ont détecté et repoussé un total de 379,9 millions d’attaques malicieuses[1] venant de ressources en ligne – soit 19% de moins qu’au 1er trimestre.
  • Une moyenne de 23,9% d’ordinateurs d’internautes a été confrontée au moins une fois à une attaque web. Ce chiffre est inférieur de 2,4 points de pourcentage à la moyenne enregistrée au 1er trimestre.
  • 26 000 000 objets malicieux uniques ont été détectés, ce qui est inférieur de 8,4% au 1er trimestre.

ATTAQUES PAR TYPE D’APPLICATIONS

 

Kaspersky-Attaques par applications

Menaces mobiles : multipliées par 2,8

  • Plus de 291 800 nouveaux programmes ont vu le jour, un chiffre 2,8 fois supérieur à celui du 1er trimestre.
  • Il y a eu 1 million de kits d’installation de malware mobiles, un chiffre 7 fois supérieur à celui du 1er trimestre

Attaques de banques

Les activités de banque en ligne restent une cible privilégiée des cybercriminels. Au 1er trimestre, le rapport de Kaspersky Lab mentionnait que le trojan Trojan-SMS.AndroidOS.OpFake.cc était capable d’attaquer pas moins de 29 applications de banque ou finance. Sa dernière version, parue au 2nd trimestre, élève le nombre d’attaques possibles à 114. Sa mission est de voler les références de connexion des utilisateurs avec lesquelles attaquer, entre autres, des applications de courrier électronique largement utilisées.

Menaces financières

  • Il y a eu 5 900 000 notifications concernant des tentatives d’infection de malware visant le vol d’argent via des comptes bancaires en ligne – ce chiffre est inférieur de 800 000 au 1er trimestre.

Singapour est la première région touchée, suivie par la Suisse, le Brésil, l’Australie et Hong Kong. Le top 10 des pays les plus ciblés concerne principalement des pays disposant d’un système bancaire avancé, qui attire l’attention des cybercriminels.

Les menaces financières ne se limitent pas aux malwares bancaires attaquant les clients de services bancaires en ligne. En plus des malware bancaires (83%), les menaces financières prennent la forme de Bitcoin miners (9%), de voleurs de portefeuilles de bitcoin (6%) et de keyloggers (2%).

Attaques ciblées

Au 2nd trimestre, l’équipe globale de recherche et d’analyse (GReAT) de Kaspersky Lab a révélé les campagnes de cyberespionnage CozyDuke, Naikon, Hellsing et Duqu 2.0. Parmi les victimes figurent des agences gouvernementales, des entreprises privées et d’autres cibles de haut-niveau.

Toujours au 2nd trimestre, les cybercriminels ont également pris un intérêt particulier pour les petites et moyennes entreprises, comme cela a été le cas dans le cas de la campagne de cyberespionnage Grabit.

 

Le rapport complet est disponible ici : Securelist.com.

Auteur : Jean Kaminsky

Rapport Kaspersky Lab : les malwares mobiles ont presque triplé
Notez cet article

Laisser un commentaire

Pénurie de compétences IT ?

Anticipez en formant vos équipes. Trois conseils aux responsables informatiques pour garder une longueur d'avance

Lire le livre blanc Vodeclic

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage de données : action en nom collectif au Canada contre Equifax

    Une action en nom collectif (class action) a été lancée mardi au Canada afin d'obtenir…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Faille WAP2 : Krack ou l'hypocrisie mondiale des maîtres du monde

    Pour Frans Imbert-Vier, PDG d'UBCOM (société spécialisée sur le digital et la cybersécurité), si la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • En 2021, les tablettes représenteront 28 % des achats en France

    Voici une synthèse d'une étude IDC sortie en juin 2017 sur le marché des PC…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Global Knowledge_Docker_Skycraper