En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Jalios_Digital Summit 2017_leaderboard

Qualcomm : un fondeur mobile peu connu

BlueMind_Nouvelle version_pave

Qualcomm, un nom qui vous dit sans doute peu de chose. Et pourtant, il s’agit du concepteur et du fondeur jouant un rôle crucial pour de nombreux constructeurs de terminaux mobiles. 

Les spécialistes des puces intégrées sont des acteurs importants du marché mobile surtout avec l’explosion des ventes de smartphones et tablettes. La bascule entre PC et terminaux mobiles est consommée depuis 2012 et ne fera que croître. En valeur, les revenus estimés pour les semi-conducteurs sont de 90 milliards $ en 2016 contre 56 pour le monde PC traditionnel. Et la complexité toujours accrue des mobiles exige des spécialistes de l’embarqué et de l’intégration des multiples protocoles. Actuellement, on parle beaucoup de LTE, LTE+, 4G. Mais si à l’heure du GSM, il y avait un nombre restreint de fréquences et de protocoles, les dernières évolutions obligent à intégrer plusieurs dizaines de spécifications selon la zone géographique. Qualcomm met en avant sa capacité à intégrer tout cela dans une seule puce ! Avec aussi comme point d’orgue, la totale transparence entre réseau télécom et wifi. 

L’autre défi est de pouvoir s’appuyer sur une infrastructure dite « petites cellules ». Le but est de déployer des antennes locales en complément aux grandes antennes, très chères et longues à déployer. Ces petites installations permettraient de déployer plus rapidement un nouveau réseau ou pour le renforcer. Pour les opérateurs, cette « sous-structure » coûte moins cher. 

Qualcomm est présent sur plus de 850 terminaux (disponibles ou en préparations). Sa puce snapdragon intègre toutes les technologies nécessaires : localisation, CPU, GPU, mémoire, connectivité, DSP, etc. Le fondeur clame être utilisé par tous les constructeurs du marché et présent sur toutes les plates-formes. Bizarrement, durant la présentation presse, il y a quelques jours, nous n’avons pas entendu Apple et encore moins iOS, qui pèse pourtant très lourd sur le marché…

Pour mieux attaquer le marché et sa diversité, Qualcomm a revu en profondeur, il y a quelques mois, sa gamme. Elle va maintenant de l’entrée de gamme (snapdragon 200) au haut de gamme (snapdragon 800). Chaque modèle propose plusieurs déclinaisons. Deux modèles 200 ont été présentés en juin dernier. Le modèle 800 se veut à la pointe technologique : 4 cœurs, +50 % de performances, modèle de développement ouvert, ultra HD pour le multimédia, jusqu’à 55 millions de pixels pour la caméra (la course aux pixels est aussi inutile que la course aux Ghz sur les processeurs). Le fondeur met aussi en avant la capacité à gérer le 4K pour la vidéo même si l’intérêt de cette technologie sur un mobile reste à prouver. Et que l’offre vidéo est encore très faible. Pour l’audio, le fondeur dit que la qualité DTS et Dolby est identique à un home theather 5.1 ou 7.1, à voir et à entendre surtout. Il n’est pas possible d’avoir une spatialisation 7.1 du son avec de simples écouteurs. Enfin, le fondeur a beaucoup travaillé sur la partie GPU (moteur Adreno).

Actuellement, deux modèles ont été confirmés avec le snapdragon 800 : Sony Xperia Z Ultra et Samsung Galaxy S4 LTE-A. 

François Tonic

Auteur : François Tonic

Qualcomm : un fondeur mobile peu connu
Notez cet article

Laisser un commentaire

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Nouvelles règles européennes sur les données non personnelles : un élan majeur pour réaliser le marché unique numérique

    La Commission européenne a proposé mardi 19 septembre de nouvelles règles du jeu pour lever…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Interview - "Penser et agir comme de vrais hackers pour protéger les infrastructures", Shay Nahari CyberArk

    Les récentes attaques prouvent que les pirates aiguisent sans cesse leurs techniques et compétences. Après…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Smarphones et tablettes Android : hausse de 40 % des cyberattaques

    Une nouvelle enquête menée par Avast révèle que Les cyberattaques à l’encontre des smartphones et…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_Azure _Skycraper