En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Amélioration et mise en version responsive d'un site catalogue Prestashop pour une société existante depuis 1966
    < 8 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de produits alimentaires
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour une boutique de chaussures et de vêtements grandes tailles
    < 3 000 €
    > En savoir plus
GlobalK_GDPR _leaderboard

Prison avec sursis à Bayonne pour la revente de logiciels Microsoft d’occasion

GlobalK_GDPR _pave

En septembre 2016, le tribunal correctionnel de Bayonne avait entendu 5 prévenus de contrefaçon de logiciels sous XP. Revendus à des particuliers, notamment sur Amazon, les 2.064 produits avaient généré entre 2008 et 2010 un chiffre d’affaires de 720.989 euros. Le ministère public avait requis de la prison avec sursis et des dommages et intérêts.

Le jugement a été rendu ce 4 janvier 2017, condamnant effectivement les bayonnais à des peines de 12 à 18 mois de prison avec sursis, et à des dommages et intérêts d’un montant total de 4,6 millions d’euros,  pour Microsoft.

Lobbying de Microsoft?

Me Géraldine Pousson, avocate du principal prévenu, condamné à environ un million d’euros de dommages et intérêts, a indiqué à l’AFP qu’elle ferait appel et  a dénoncé une « avancée du lobbying de Microsoft » sur la jurisprudence française, visant à empêcher la vente de logiciels d’occasion.

La revente de logiciel est autorisée dans certaines conditions

Pourtant, depuis un arrêt de la Cour de justice européenne (CJUE) du 3 juillet 2012, la cession d’un logiciel est autorisée. Le jugement souligne : »même si le contrat de licence interdit une cession ultérieure, le titulaire du droit ne peut plus s’opposer à la revente de cette copie ».

Plusieurs entreprises se sont développées dans ce secteur du logiciel d’occasion, qui connaît une forte croissance. Le pionnier, UsedSoft, créé en Allemagne en 2003, avait d’ailleurs obtenu ce jugement de 2012 de la CJUE, après une longue bataille juridique contre Oracle.

Bien sûr les contraintes de cette autorisation de revente sont multiples  : le logiciel doit avoir été vendu dans l’UE, avec le consentement initial de l’éditeur, la licence doit pas avoir une durée illimitée, le cédant doit avoir désinstallé le logiciel, et ne plus l’utiliser.

Auteur : Jean Kaminsky

Prison avec sursis à Bayonne pour la revente de logiciels Microsoft d’occasion
3 (60%) 2 votes

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Corruption : la justice sud-coréenne libère l'héritier de Samsung

    (AFP - Jung Ha-Won) - La justice sud-coréenne a confirmé lundi la condamnation pour corruption…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Comment la gestion des données va ébranler le secteur de l’IT en 2018 ?

    La nécessité de recueillir le plus d’informations possible à partir des données collectées sera synonyme…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • L'utilisation des malwares contre les entreprises a augmenté de 90 %

    Les ransomwares sont devenus les outils de prédilection des cybercriminels, selon un rapport de Malwarebytes,…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
  • Guide du Cloud Public

    > Voir le livre
Ixia_RGPD_skycraper