En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Projet Location / Achat Base de Données
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de produits dérivés de photos de stars
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Développement d'une plateforme de mise en relation pour un assembleur de compétences au service des commerçants
    A déterminer €
    > En savoir plus
Primobox_Demat RH_leaderboard 2

Plus de 75 % des décideurs informatiques s'accordent sur l'intégrité et la crédibilité des logiciels open source

Primobox_Demat RH_pave 2

Selon une enquête menée par l’Institut Ponemon et Zimbra, les spécialistes en informatique préfèrent les logiciels open source aux applications propriétaires pour leurs performances supérieures en termes de continuité de l'activité, de qualité et de contrôle.

La continuité de l'activité, la qualité et le contrôle sont les principales raisons justifiant de la préférence des spécialistes en informatique pour les logiciels open source sur les applications propriétaires, le coût ne venant qu'après. C’est ce qu’il ressort de l’enquête de l’Institut Ponemon et de Zimbra. Plus de 75 % des professionnels de l'informatique s'accordent sur le fait que la transparence du code renforce la crédibilité d'une application logicielle, tandis que 2/3 estiment qu'elle améliore la sécurité et limite les risques liés à la confidentialité.

Cette enquête, réalisée dans 18 pays en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique ainsi qu’aux États-Unis, révèle que 67 % des spécialistes en informatique de la zone EMEA et 74 % de leurs homologues américains partagent le même avis : les logiciels libres (open source) devancent les logiciels propriétaires en termes de continuité. Par contre, les questions de sécurité et de confidentialité divisent. Tout au long de cette enquête, il ressort que les entreprises de la zone EMEA se concentrent principalement sur les problèmes de confidentialité que peuvent poser les solutions de messagerie et de collaboration. Aux États-Unis, c'est davantage la sécurité qui inquiète. Les spécialistes en informatique ont exprimé leur insatisfaction vis-à-vis de leurs plates-formes de collaboration et de messagerie actuelles, dont la majorité est soumise à des licences propriétaires. Résultat, 52 % des sondés de la zone EMEA et 55 % des participants aux États-Unis déclarent que leur entreprise remplacera ces solutions dans les deux années à venir.

« Parmi les conclusions les plus intéressantes, on note l’adoption lente des logiciels de messagerie et de collaboration open source, alors même que les professionnels de l'informatique clament leur confiance visà-vis de ces applications libres », explique le professeur Larry Ponemon, président et fondateur du Ponemon Institute. « À mon avis, compte tenu de l'hégémonie des solutions propriétaires et du sentiment largement négatif qui les accompagne, les nouvelles solutions basées sur une licence commerciale libre vont séduire de plus en plus », poursuit-il.

Voici les principales conclusions de l’enquête :

-67 % des spécialistes en informatique de la zone EMEA s'accordent sur les performances de continuité supérieures des logiciels commerciaux open source.

-60 % des sondés de la zone EMEA sont convaincus qu'ils gagneront en qualité avec les logiciels commerciaux open source et 57 % estiment que ces derniers offrent un niveau de contrôle accru par rapport aux logiciels propriétaires.

-La baisse potentielle des coûts ne représente plus le principal facteur de différenciation en faveur des licences libres (open source) ; elle arrive derrière la continuité, la qualité et le contrôle. Par contre, tous facteurs confondus, les logiciels open source devancent les solutions propriétaires.

-Les employés ont des comportements à risque qui compromettent la confidentialité et la sécurité.

-Les employés font courir plus de risques aux solutions de messagerie et de collaboration de leur entreprise.

Selon les spécialistes en informatique de la zone EMEA :

-79 % des employés ne respectent pas les règles de partage des documents confidentiels de l'entreprise ;

-71 % des employés utilisent une application de messagerie et de collaboration non autorisée ;

-69 % des employés échangent des fichiers qui ne leur sont pas destinés.

L'insatisfaction des spécialistes en informatique vis-à-vis des logiciels propriétaires ouvre la voie aux licences libres.

-65 % des participants de la zone EMEA se déclarent assez ou pas satisfaits de leurs solutions de messagerie et de collaboration, dont la majorité provient d'éditeurs de logiciels propriétaires.

-52 % des spécialistes en informatique de la zone EMEA prévoient de remplacer leurs solutions de messagerie et de collaboration d'ici deux ans.

-Pour 60 % des sondés de la zone EMEA, le choix d'une solution de messagerie et de collaboration est essentiellement motivé par la réputation de l'éditeur et la compatibilité de ses offres.

« Les licences libres ont une formidable carte à jouer et peuvent se retrouver au centre de l'échiquier de la sécurité et de la confidentialité », affirme Rob Howard, directeur technique chez Zimbra. Il poursuit :« L'enquête confirme d'ailleurs une tendance que nous observons au sein de notre propre entreprise : les atouts des logiciels open source vont bien au-delà des simples économies financières ». « Ils offrent qualité et contrôle, et permettent à l'informatique de peser, entre autres, sur les résultats », conclut-il.

Auteur : Juliette Paoli

Plus de 75 % des décideurs informatiques s'accordent sur l'intégrité et la crédibilité des logiciels open source
Notez cet article

Laisser un commentaire

GDPR VS ISO

L’apport de la gestion des accès à privilèges (PAM) à la conformité réglementaire.Une cartographie comparative. Lire le livre blanc

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • APPLE DOIT CHANGER SA POLITIQUE COMMERCIALE, SELON L'ASSOCIATION DE CONSOMMATEURS HOP

    (AFP) -interview de Samuel Sauvage, président et co-fondateur de l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée),…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • 5 grandes évolutions qui domineront et impacteront les 12 prochains mois en cybersécurité 

    Prédictions sécurité pour 2018 : Pierre-Yves Popihn, directeur Technique France chez NTT Security, liste 5…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • RGPD : 82 % des consommateurs européens prêts à faire valoir leurs nouveaux droits sur les données personnelles

    Un peu plus de 8 consommateurs européens sur 10 ont bien l’intention de faire valoir…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_Lean_skycraper