En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
  • 04/10/2017
    Convention USF 2017

    L'événement annuel de référence de l’ensemble de l’écosystème SAP français aura lieu cette année les…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce Magento pour une boutique de prêt-à-porter
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour un cabinet de sophrologie
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une société de conseils et de formations pour les entreprises
    < 5 000 €
    > En savoir plus
kaspersky_attaques ciblees_leaderboard

Plan social chez Bouygues Telecom : les informaticiens seraient durement touchés

Microsoft_MS experience S1 AI_pave

Bouygues annonce un plan social : plus de 1500 suppressions de postes, dont de nombreux informaticiens, et d’importantes économies sont prévues.

Bouygues Telecom va mal. Son PDG Olivier Roussat l’avait indiqué au Sénat lors d’une audition le 28 mai dernier : « Les résultats en matière de 4G n'ont pas été à la hauteur de nos espérances, l'un de nos concurrents ayant décidé en décembre dernier de galvauder la 4G en proposant un abonnement à 20 euros. Au premier trimestre, Bouygues Telecom a ainsi connu une perte opérationnelle de 19 millions d'euros : l'entreprise doit donc se réformer pour changer de modèle, car il n'est pas possible de vivre durablement avec des résultats négatifs ». Et d’ajouter : « Nous devons réduire de façon drastique nos dépenses.»

Le plan social touche les informaticiens

Le couperet tombe aujourd’hui avec l’annonce d’un plan social. A la clé, 1516 suppressions de postes, sur un total de 9000 salariés. Bouygue table sur des départs volontaires et des reclassements internes, mais il s'attend à des départs contraints. Si les boutiques et le réseau client ne semblent pas concernés par ces suppressions, les informaticiens seraient durement touchés par le plan de transformation de l'entreprise. On évoque 500 salariés de la direction des services informatiques concernés, soit 2/3 des effectifs IT. Seraient-ils en partie reclassés en interne ou en externe chez des prestataires… Les salariés des directions Réseau et Fonction support seraient aussi concernées. A ce sujet, la CFDT évoquait hier sur Twitter (https://twitter.com/cfdtbt) des externalisations off shore de l'informatique et du réseau. Les techniciens de maintenance, eux, ne seraient pas visés par le plan. Des infos à suivre…

Acquérir une taille critique

L’opérateur cherche à acquérir une taille critique pour se maintenir dans la course alors que le marché se restructure en France, et après son échec pour racheter SFR passé aux mains de Numericable. 300 millions d’euros d’économie par an sont au programme de son plan, l’objectif de Bouygues étant d'économiser un milliard d'ici trois ans, une somme importante au regard de son chiffre d’affaire de 4 milliards d’euros. Cela suffira-t-il pour que l’opérateur continue à exister en toute indépendance dans un environnement à 4 opérateurs, ou cela va-t-il lui permettre de mieux se vendre ? Depuis plusieurs semaines des discussions sont en cours avec Orange, pour un rapprochement, ainsi qu’avec Iliad selon le site Bloomberg, qui croit savoir que la maison mère de Free aurait fait une offre de rachat située entre 4 et 5 milliards d’euros. Pour le moment, rien n’est fait. Fin mai, Olivier Roussat avait indiqué que les discusssions avec Orange étaient « très préliminaires », et d’ajouter : « Nous ne voulons dépendre de personne pour restaurer notre rentabilité et pouvoir réaliser les investissements dont nous avons besoin. »

L’arrivée de Free en 2012 dans le mobile avait déjà causé des dégats chez l’opérateur avec des centaines de suppression de postes. Les prix d'abonnement très bas de Free avaient alors obligé Bouygues à s’aligner, impactant lourdement ses capacités d'investissement.

Auteur : Juliette Paoli

Plan social chez Bouygues Telecom : les informaticiens seraient durement touchés
Notez cet article

Laisser un commentaire

2 jours consacrés à l’intelligence numérique

Les 3 et 4 octobre, Microsoft experiences’ 17 accueillera plus de 14 000 visiteurs au Palais des Congrès de Paris, dont les managers des plus grandes sociétés européennes, start-ups, incubateurs...

Agenda & inscription

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage de données : action en nom collectif au Canada contre Equifax

    Une action en nom collectif (class action) a été lancée mardi au Canada afin d'obtenir…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Magie et Test : mêmes combats ?

    Voici une tribune du Comité Français des Tests Logiciels, alias le CFTL, qui permet d'appréhender…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • En chiffres - Le marché de l'ERP en France à l'horizon 2021, l'essor de la gestion des achats

    Voici en une infographie le résumé du marché de l'ERP jusqu'en 2021, selon les chiffres…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
TSystems_Cybercrime_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
  • SECTEUR DE LA SANTÉ : VOTRE MISSION EST-ELLE IMPIRATABLE ?

    > Voir le livre
kaspersky_attaques ciblees_skycraper