En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Graphiste/ Designer pour la réalisation de dessins pour une video scribing
    <400 €
    > En savoir plus
  • Production de vidéos motion design
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site E-commerce - Tous CMS acceptés
    < 3 000 €
    > En savoir plus
banniere_FIC2018_leaderboard

L’Intelligence Opérationnelle pour piloter les processus métiers

elo_processus pointe_pave

Face à l’automatisation et à la digitalisation galopante des processus, il devient indispensable de fournir aux équipes opérationnelles les moyens de les piloter. Pour cela, les solutions d’Intelligence Opérationnelle se distinguent, argumente Pierrick Martel, chef de Produit chez POM Monitoring, éditeur de logiciels de pilotage de la performance opérationnelle des SI.

Collecter, analyser et valoriser des données toujours plus nombreuses, produites par des systèmes d’information toujours plus complexes et interconnectés : aux classiques tableaux de bord sur la disponibilité et les performances des outils numériques s’ajoutent désormais des indicateurs pour aider les opérationnels à piloter en temps réel leurs activités.

Pierre angulaire au service de la productivité, de la compétitivité et de la création de valeur, le système d’information s’est fortement densifié et étendu ces dernières années. La quasi-totalité des activités et processus des entreprises dépendent ainsi aujourd’hui de vastes « chaines de production numériques ». Des chaines de production au sein desquelles interagissent les composants traditionnels du SI (applications, systèmes, réseau), une multitude d’équipements techniques (capteurs, automates, outils de production…), ainsi que des applications, services web et/ou matériels situés en dehors des murs de l’entreprise (système d’information des fournisseurs ou partenaires, applications SaaS, applications mobiles, objets connectés…).

Exploiter en temps réel les données techniques, métiers et exogènes

Face à cette automatisation et à la digitalisation galopante des processus, il devient indispensable de fournir aux équipes opérationnelles les moyens de les piloter, d’être alertées en cas d’écarts à la normale et de zoomer dans le détail en cas de dysfonctionnement. Le tout en temps réel et de façon intuitive, pour faciliter une prise de décision rapide.

Pour y parvenir, les entreprises doivent être en mesure de centraliser et analyser en temps réel les téraoctets de données collectées partout dans l’écosystème digital des organisations : logs des serveurs, enregistrements dans les bases de données, données des équipements et capteurs techniques, des Web Services tiers, des terminaux mobiles, des objets connectés… Sans compter que pour que ces données techniques “parlent” aux opérationnels, il faut pouvoir les enrichir avec des informations métiers voire exogènes (météo, jours fériés, informations sur le trafic…) pour les aider à prendre des décisions rapidement : réorganiser le planning de livraison en cas de problème dans un entrepôt automatisé, réaménager les zones de stockage pour prendre en compte un ralentissement dans une production en flux-tendus ou une augmentation des ventes suite à une vague de froid soudaine, déprogrammer les soins les moins urgents en cas d’indisponibilité d’un bloc opératoire…

De la supervision à l’Intelligence Opérationnelle 

Si les solutions de supervision informatique “classiques” offraient une réponse satisfaisante tant que le système d’information était cantonné aux murs de l’entreprise, certaines d’entre elles commencent à montrer leurs limites pour collecter, corréler et analyser les traces produites individuellement par les différents composants et équipements de la chaine de production numérique. Sauf à ce qu’elles intègrent des moteurs de règles et d’analyse prédictive similaires à ceux disponibles dans les outils de Business Intelligence.

Cette capacité d’analyse “à chaud” de données techniques et métiers, à la fois endogènes et exogènes au SI, pour faciliter le pilotage en temps réel des processus digitalisés, caractérise une nouvelle génération de solutions, baptisées d’Intelligence Opérationnelle.

Intelligence Opérationnelle : aider à prendre les bonnes décisions en temps réel

Ces dernières permettent de modéliser la combinatoire des éléments, internes ou externes au système d’information, qui participent à la délivrance du service ou peuvent avoir une influence sur ce dernier (météo, messages sur les réseaux sociaux concernant la rupture de stock d’un concurrent…). Puis de présenter les données pertinentes sous forme de tableaux de bord graphiques intuitifs, pour donner les moyens aux équipes opérationnelles de vérifier en temps réel que les processus s’exécutent correctement, d’identifier les signaux faibles susceptibles de détériorer le service et d’être alertées dès qu’un changement de condition survient.

Car avec la digitalisation d’un nombre toujours plus important de processus, il est encore plus qu’auparavant indispensable d’anticiper les dysfonctionnements et de disposer de toutes les informations nécessaires à une prise de décision rapide : mise en œuvre d’un scénario alternatif ou d’un processus dégradé, réaffectation de ressources, etc.

Si les solutions d’Intelligence Opérationnelle répondent à des enjeux qui ne sont pas réellement nouveaux dans les entreprises, à savoir surveiller que les processus “informatisés” s’exécutent correctement, elles se distinguent de ce qui était proposé jusqu’à présent par leur capacité à analyser, à un instant T et de manière intuitive, d’énormes quantités de données techniques et métiers, pour faciliter le pilotage et la prise de décision en temps réel par les équipes “terrain”.

L’Intelligence Opérationnelle pour piloter les processus métiers
Notez cet article

Laisser un commentaire

Signature électronique: webinaire 30 novembre

Au travers d’un parcours utilisateurs simple, la solution de signature électronique Universign est ergonomique et apporte les meilleures garanties légales.

Info er inscription

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage de données : action en nom collectif au Canada contre Equifax

    Une action en nom collectif (class action) a été lancée mardi au Canada afin d'obtenir…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Faille WAP2 : Krack ou l'hypocrisie mondiale des maîtres du monde

    Pour Frans Imbert-Vier, PDG d'UBCOM (société spécialisée sur le digital et la cybersécurité), si la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Budgets IT EMEA en 2018 : +4,9% selon Gartner

    A l’occasion de son symposium annuel, qui s’est terminé aujourd’hui, 9 novembre à Barcelone, Gartner…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Universign_maitrisez risques signature elec_skycraper