En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 28/09/2017
    Journée de la Transition Numérique 2017

    La seconde Journée de la Transition Numérique eFutura se tiendra le jeudi 28 septembre 2017 à Paris.…

    en détail En détail...
  • 03/10/2017
    Microsoft Experiences’17

    Les 3 et 4 octobre 2017 : voici deux jours dédiés à l'intelligence numérique pour le…

    en détail En détail...
Comexposium_AssisesSécurité2017_leaderboard

Pays-Bas: 2 ans de prison pour l’homme qui a « failli casser Internet »

Paessler_Restez-au-top-Securite_Pave

La justice néerlandaise a condamné lundi à près de deux mois de prison ferme un Amstellodamois qui a « failli casser Internet » en mars 2013 en menant une cyberattaque ayant ciblé Spamhaus, une entreprise européenne recensant les courriels indésirables.

« Avec cette action, l’homme a mis en danger le bon fonctionnement d’Internet et avec lui, les intérêts d’un grand nombre de particuliers, entreprises et institutions« , a précisé le tribunal de Rotterdam, à l’est des Pays-Bas, dans un communiqué. Sven Kamphuis, 39 ans, ne devra néanmoins pas retourner en prison. Condamné à 240 jours de prison, dont 185 avec sursis, il a déjà servi 55 jours de détention préventive.
Représenté par son avocat, le prévenu, qui avait été arrêté en Espagne avant d’être extradé vers les Pays-Bas, ne s’est pas présenté au tribunal lors de son procès au début du mois et indique aujourd’hui sur sa page Facebook vivre dans le sud de l’Espagne. Il était accusé d’avoir mené différentes attaques DDoS, d’une ampleur inconnue jusqu’alors et qui avaient ralenti le trafic internet à l’échelle mondiale.
Ces attaques avaient pour cibles Spamhaus et certains de ses partenaires aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. L’entreprise, basée à Genève, publie des « listes noires dont se servent les messageries pour filtrer les mails indésirables. Peu de temps avant l’attaque, qui a duré plusieurs jours, Spamhaus avait placé sur sa liste noire le fournisseur d’accès à internet néerlandais Cyberbunker, qui s’était plaint d’être présenté comme un paradis de la
cybercriminalité et des spams. Sven Kamphuis se présentait lui-même sur les réseaux sociaux comme « le ministre des Télécommunications et des Affaires étrangères de la république Cyberbunker« .
Lors du procès, le parquet avait assuré que M. Kamphuis avait donné l’ordre de mener les attaques contre Spamhaus à un adolescent britannique, connu en ligne sous le surnom de « Narco », en lui envoyant un message lapidaire: « Détruis-le« . La défense de M. Kamphuis avait assuré que cet adolescent était le seul
responsable.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Pays-Bas: 2 ans de prison pour l’homme qui a « failli casser Internet »
Notez cet article

Laisser un commentaire

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Litige Google/fisc : Edouard Philippe évoque une contribution volontaire

    Edouard Philippe n'a pas exclu ce jeudi 13 juillet que la France puisse faire appel…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - Outils PPM : une opportunité pour aligner SI & objectifs métiers

    Les entreprises ayant mis en place ce type d’outils ont réalisé en 3 ans un…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les attaques par "destruction of service" vont se multiplier selon Cisco

    DeOS, pour "Destruction Of Service" : ce nouveau type d'attaque va se multiplier, affirme Cisco. L'attaque de Petya…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Salon Solutions_Septembre17_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Usages et technologies : concrétisez la transformation digitale de votre métier

    > Voir le livre
  • INTÉGRATION DE LA COMMUNICATION MULTICANAL

    > Voir le livre
Salon Solutions_Septembre17_skycraper