En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 03/06/2015
    TOP DAF

    Un concept unique de mise en relation B to B pour : Développer un réseau…

    en détail En détail...
  • 03/06/2015
    TOP DSI

    Les rencontres d’affaires entre décideurs et experts en systèmes d’informations. Rendez-vous d’affaires en one to one…

    en détail En détail...
Wacom_IT_Solutions_Banner_728x90px

Oracle vs Google : le procès débute cette semaine

Wacom_IT_Solutions_Banner_300x250px

Depuis Août 2010, Oracle, qui a acquis la société Sun Microsystems, créatrice du langage Java, reproche à Google de violer, avec son système d'exploitation Android et la machine virtuelle Dalvik, les droits qu'elle détient désormais sur ce langage. Pour Oracle, Google serait coupable de copies de code verbatim.

Mountain View, de son côté affirme avoir  obtenu un accord de principe avec Sun Microsystems, avant son rachat par Oracle et nie le copier/coller. En outre le géant avance un autre argument : « Un programme peut, comme un livre, être protégé, mais pas le langage qui a servi à le construire, tout comme il n’y a pas de brevets sur les mots d’une page« .

Ceci dit pour résumer les choses simplement. Mais en fait la bataille juridique, dont le procès sera le dénouement, dure depuis près de 2 ans. 75 avocats s'affrontent et des dizaines d'auditions préliminaires ont déjà eu lieu. Oracle a constitué si épais et si complexe que le juge en charge de l'affaire a demandé à ce qu'il soit simplifié et a souhaité que des compromis entre les parties soient trouvés

Au départ, Oracle reprochait à Google le viol de 7 brevets, mais seuls deux d'entre eux ont finalement été retenus par le juge. Aucun compromis n'ayant été trouvé, le procès va donc avoir lieu.

Google a beaucoup à y perdre. Oracle réclame un milliard de dollars de dommage et intérêts et pour en outre se voir contraint à remanier Android. A la justice américaine de trancher désormais.

Auteur : Frédéric Mazué

Les bénéfices de la signature électronique

Voici les 4 principaux bénéfices : augmenter les ventes, signer plus vire, simplifier les processus, sécurisez les échanges

Plus d’info sur Universign
Tablettes et écrans de signature Wacom

Les signatures manuscrites électroniques prennent de plus en plus d’importance dans les échanges commerciaux. Depuis sa création Wacom s’est imposé comme leader sur ce marché.

Plus d’info
Juridique
  • Dématérialisation en droit des assurances : quand la lettre recommandée électronique s'invite

    Un décret du Premier ministre Manuel Valls adopté le 29 décembre 2014 vient d’inscrire dans…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Comment améliorer le déploiement des projets ECM ?

    La technologie ECM continue de progresser et les entreprises maîtrisent mieux les coûts de mise…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Sécurité : cyberattaques sophistiquées et techniques anciennes cohabitent

    Le rapport « Data Breach Investigations Report » 2015 de Verizon révèle que les cyberattaques…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
aruba-skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Etude IDC et Ricoh sur les enjeux et le potentiel des «Managed Print Services» en…

    > Voir le livre
  • Projets de développement logiciel : recettes concrètes pour le succèsCe livre blanc a pour objectif…

    > Voir le livre
gk-skycraper
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous