En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Conscio_Bannière

Piratage de documents de la NSA via un logiciel Kaspersky : les Israéliens premiers informés

Jalios_Digital Summit 2017_pave

Des espions israéliens ont pu observer en temps réel les services russes pirater des ordinateurs dans le monde entier à la recherche de noms de code de programmes du renseignements américains, a révélé le New York Times.

Dans cette version barbouze des poupées russes, les services israéliens ont pu voir il y a plus de deux ans comment les Russes se sont introduits dans des systèmes informatiques grâce au très populaire programme antivirus de la société russe Kaspersky Lab, qui est utilisé par quelque 400 millions de personnes dans le monde, y compris jusqu’à récemment par des agences fédérales américaines, a affirmé le quotidien de référence américain, citant des
responsables. Les Israéliens ont décidé de prévenir leurs collègues américains de l’intrusion ce qui a mené à la décision le mois dernier de faire désinstaller tous les programmes Kaspersky de tous les ordinateurs gouvernementaux américains.

C’est en utilisant cet antivirus comme un cheval de Troie que les services russes ont pu mettre la main sur des documents de la NSA  – l’agence de surveillance électronique américaine – déjà victime du vol de nombreux documents par Edward Snowden en 2013. Dans ce cas précis, les Russes ont volé des documents classifiés qu’un employé de la NSA avait déposés sur son ordinateur personnel. Une affaire révélée le 6 octobre par le Wall Street Journal. La société Kaspersky Lab avait alors souligné qu’il n’y avait aucune preuve d’une éventuelle collusion avec les services de renseignement russes. « Pour tous nos experts, abuser de la confiance de nos utilisateurs pour faciliter l’espionnage d’un gouvernement serait contraire à notre éthique« , avait assuré le fondateur Eugene Kaspersky sur son blog.

Sur son compte Twitter, Eugene Kaspersky indique n’avoir aucune connaissance de cette opération d’espionnage indiquée par le journal et indique lancer une enquête interne.

Auteur : La Rédaction avec AFP

Piratage de documents de la NSA via un logiciel Kaspersky : les Israéliens premiers informés
Notez cet article

Laisser un commentaire

Réussir son projet collaboratif-14 novembre

Jalios Digital Summit, une journée qui vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet collaboratif, le 14 novembre 2017 au Centre de Conférences Cœur Défense

Inscription

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Google risque une amende record de l'UE pour abus de position dominante

    (AFP) - La Commission européenne devrait rendre dans les prochaines semaines une décision contre Google,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Tiers-archiveur et logiciel d’archivage hébergé, quelle différence?

    Voici une question qui revient fréquemment. En termes d’engagements et de responsabilités vis-à-vis des documents…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Projets d'intelligence artificielle : 80 % des dirigeants investissent

    80 % des dirigeants dans le monde investissent aujourd'hui dans l’intelligence artificielle au sein de…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
elo_processus pointe_skyscraper