En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
Qualiac_HauteCouture_728x90

Cyberattaque : la situation stable ce lundi, selon Europol

qualiac_hautecouture_300x250

(AFP) – Les gouvernements et compagnies européens semblaient lundi matin avoir évité un « cyberchaos », a estimé l’office européen des polices Europol.

« Le nombre de victimes ne semble pas avoir augmenté et la situation semble stable en Europe, ce qui est un succès« , a déclaré à l’AFP le porte-parole d’Europol, Jan Op Gen Oorth. « Il semble qu’il y ait de nombreux responsables de la sécurité internet qui ont fait leur travail durant le week-end et procédé aux mises à jour des logiciels de sécurité« , a-t-il ajouté.
Selon Europol, plus de 200 000 ordinateurs dans le monde ont été affectés durant le week-end écoulé, une attaque sans précédent. Le directeur d’Europol, Rob Wainwright, avait indiqué dimanche redouter une augmentation du nombre de victimes « lorsque les gens retourneront à leur travail lundi et allumeront leur ordinateur« . « Nous n’avions encore jamais rien vu de tel« , avait ajouté M. Wainwright qui s’exprimait sur la chaîne de télévision britannique ITV.

L’attaque a débuté vendredi et touché des banques, des hôpitaux et des agences gouvernementales dans au moins 150 pays. Des centaines de milliers d’ordinateurs, surtout en Europe, ont été infectés par un logiciel de rançon, exploitant une faille dans les systèmes Windows. « Il est encore un peu tôt pour dire qui est derrière tout ça mais nous travaillons sur un outil de décryptage« , a indiqué lundi M. Op Gen Oorth. Le virus utilisé, nommé « WannaCry« , se répand avec une rapidité inédite et combine pour la première fois les fonctions de logiciel malveillant et de ver informatique. Il verrouille les fichiers des utilisateurs et les force à payer 300 dollars (275 euros) pour en recouvrer l’usage. La rançon est demandée en monnaie virtuelle bitcoin, difficile à tracer

Cyberattaque : la situation stable ce lundi, selon Europol
Notez cet article

Laisser un commentaire

Sécuriser le Cloud public et le cloud hybride

Protéger votre cloud : Transport chiffré – VPN, Protection du périmètre, des applications etc.

Lire le Livre blanc Fortinet

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Blockchain : quel potentiel pour les smart contracts ?

    La technologie de la blockchain se développe dans de nombreux secteurs d’activité très diversifiés, de…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Avis d'expert - La préoccupation d’Amazon n'est pas de savoir ce qu'il souhaite vendre à ses clients

    Jean-Paul Crenn, fondateur de Webcolibri, cabinet conseil en e-commerce et transformation digitale, démontre que la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Malgré le droit à la déconnexion, 8 cadres sur 10 consultent leurs communications pro pendant les vacances

    Déconnexion: près de huit cadres sur dix consultent e-mails, SMS et appels professionnels pendant leurs…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Archivage : le Livre Blanc indispensable !

    > Voir le livre
  • Un contrat électronique fait économiser 50% du coût d'un contrat papier et améliore la validité…

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper