En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
GlobalK_GDPR _leaderboard

Commentaires pédophiles : YouTube supprime plus de 150 000 vidéos d’enfants

Primobox_Demat RH_pave 2

Le site américain YouTube (Google) a effacé des dizaines de milliers de vidéos d’enfants qui s’accompagnaient de commentaires au ton très déplacé, voire à caractère pédophile, a indiqué jeudi 30 novembre la plateforme qui tente de rassurer ses annonceurs publicitaires.

Tout est parti d’un article paru vendredi dernier dans le quotidien britannique The Times affirmant que des publicités pour de grandes marques (Adidas, Amazon ou Mars notamment) apparaissaient sur YouTube à côté de vidéos d’enfants ou d’adolescents, le plus souvent innocemment publiées par les intéressés mais suscitant des commentaires à caractère pédophile de la part d’usagers.
Selon d’autres médias, plusieurs annonceurs ont décidé de ne plus placer de pubs sur YouTube pour cette raison. Le groupe informatique américain HP a confirmé à l’AFP « avoir immédiatement demandé à Google de suspendre toute publicité sur YouTube« .

Vidéos supprimés, publicités interdites et  commentaires bloqués

Interrogé par l’AFP, YouTube a dit avoir « supprimé plusieurs centaines de comptes et plus de 150 000 vidéos » qui posaient problème. La plateforme détenue par Google, dont la publicité numérique représente l’essentiel des revenus, a aussi interdit la publicité sur « plus 2 millions de vidéos et 50 000 chaînes qui s’apparentaient à des contenus familiaux mais qui ne l’étaient pas« . L’entreprise a aussi bloqué « les commentaires pour 625 000 vidéos« . « Nous avons des politiques claires contre les vidéos et les commentaires sur YouTube qui sexualisent ou exploitent les enfants et nous les appliquons de manière drastique à chaque fois que nous sommes alertés sur un tel contenu« , a assuré un porte-parole de YouTube.

Le site assure avoir « récemment renforcé (son) approche vis-à-vis des vidéos et des commentaires mettant en scène des enfants qui, même s’ils ne seraient pas illégaux, restent préoccupants« . A la question de savoir si la plateforme subissait un boycott de certains annonceurs, le porte-parole a simplement répondu qu' »aucune publicité ne devrait être diffusée sur ce contenu et nous travaillons pour remédier à cette situation dans les plus brefs délais« . C’est la deuxième fois cette année que YouTube fait face à ce type de polémique. Un article du Times affirmait déjà au printemps que des pubs étaient placées près de contenus antisémites, incitant à la haine ou faisant l’apologie du terrorisme. Google avait alors promis qu’il s’assurerait que les publicités de ses annonceurs ne soient pas placées près de contenus polémiques.
La filiale britannique de Havas, la banque HSBC ou la BBC et même le gouvernement britannique, entre autres, rejoints ensuite aux Etats-Unis par AT&T ou Verizon, avaient décidé de suspendre leurs publicités sur plusieurs plateformes de Google, dont YouTube

Auteur : Juliette Paoli

Commentaires pédophiles : YouTube supprime plus de 150 000 vidéos d’enfants
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 24 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Face à Facebook et Google, les médias américains s'unissent

    Négocier d'une même voix face au "duopole" que forment Google et Facebook, voilà ce que…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Machine Learning : concept et raisons de son adoption croissante

    En mai dernier, le programme AlphaGo développé par la société DeepMind a fait parler de…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • RGPD : plus de la moitié des entreprises françaises non conformes, le DSI est au centre du jeu

    Un peu moins de 45 % des professionnels estiment être 100% conformes à ce jour…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_GDPR _skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_GDPR _skycraper