En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 30/01/2018
    3e édition du Congrès des DSI

    La troisième édition du Congrès des DSI se tiendra le 30 janvier prochain au Pré…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Développeur Plugins Wordpress pour une agence de Communication Digitale
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Evolution d'un site vitrine Wordpress vers un site e-commerce pour la vente de tatouages éphémères
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de costumes sur mesure
    A déterminer €
    > En savoir plus
EBRC_Trust 2017_leaderboard

Malwares Android : La 1ere base de données open source

GlobalK_Lean_pave

En s’appuyant sur un ensemble d’outils open source, les chercheurs du laboratoire de Cryptologie et de Virologie Opérationnelles de l’ESIEA viennent de mettre au point la première base de données de signatures de malwares existant dans l’environnement mobile Android.

C’est au sein du laboratoire de recherche en Cryptologie et Virologie Opérationnelles de l’école d’ingénieurs ESIEA que l’ingénieur Anthony Desnos vient de finaliser la première base de données open source regroupant toutes les signatures de malware connus à ce jour sur la plateforme Android de Google.

 

Androguard, outil de manipulation et d’analyse des applications Android

Bien connu au sein de la communauté des développeurs Android, l’ingénieur et chercheur de l’ESIEA Anthony Desnos a déjà mis au point – et ne cesse de faire évoluer – l’outil open source Androguard. Ce dernier permet d’analyser et de manipuler le code des applications Android afin d’y déceler par exemple d’éventuelles portions de codes malveillants.

L’ingénieur de l’ESIEA s’est appuyé sur ses travaux déjà effectués sur Androguard afin de créer la première base de données de signatures de malwares Android.

« Avec le succès grandissant des plateformes mobiles, ces dernières sont devenues la cible privilégiée des hackers qui disposent ainsi d’un nouveau terrain de jeu particulièrement attractif » déclare Eric Filiol, spécialiste en cryptologie et virologie et directeur de la Recherche à l’ESIEA. « Aujourd’hui, tous les environnements mobiles ne se valent pas sur le plan de la sécurité, en particulier les systèmes fermés et propriétaires qui s’avèrent d’une opacité inquiétante. A l’inverse, comme Android est une plateforme open source, son code source est librement accessible, et peut être analysé » ajoute-t-il.

Auteur : Frédéric Mazué

Malwares Android : La 1ere base de données open source
Notez cet article

Article précedent


Article suivant

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La blockchain : un outil juridique bientôt incontournable ?

    Alors que le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, a présenté le…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Shadow IT et RGPD : le CASB, un "sas protecteur entre Cloud et utilisateurs", Joël Mollo, Skyhigh

    L’utilisation par les employés de services Cloud non validés par leur direction informatique représente un…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • CES 2018, l'occasion de prendre la température du monde de la technologie

    Le Consumer Electronics Show qui ouvre ses portes aujourd’hui à Las Vegas, premier grand salon…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Sauvegarde et Restauration Informatique pour les PME

    > Voir le livre
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
GlobalK_Lean_skycraper