En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 04/10/2016
    Microsoft experiences’ 16

    Pour sa dixième édition, l’événement Microsoft tech-days se transforme et devient Microsoft experiences’ 16. Deux…

    en détail En détail...
  • 12/09/2016
    Paris Retail Week 2016

    Paris Retail Week ouvrira ses portes du 12 au 14 septembre 2016, porte de Versailles,…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
Célestre_Fibre optique_Leaderboard

L'Inde devient le royaume du spam

Sophos-Ransomware-pave-anim

Selon  Sophos qui  vient de publier son dernier classement des douze principaux pays relayeurs de spam au premier trimestre 2012. En un an, l'Inde a dépassé les États-Unis pour devenir le premier pays diffuseur de courriels indésirables, relayant un spam sur dix.

L'essentiel du spam provient d'ordinateurs personnels, compromis par des attaques. La première place de l'Inde se justifie par l'augmentation très rapide du nombre de nouveaux internautes dans le pays, supposant que leurs ordinateurs ne sont pas convenablement protégés et que les FAI (fournisseurs d'accès internet) n'accordent pas assez d'importance au spam.

Dans le précédent classement, la France occupait la douzième place du classement, relayant 2,25% de la quantité de spam mondiale. Depuis, elle a disparu du classement (treizième position) alors que sa part du volume de spam diffusé a augmenté (2,46%).

Le débit global de courrier indésirable a diminué depuis le premier trimestre 2011, notamment grâce à un meilleur travail de la part des FAI dans le monde entier, mais aussi en raison d'une évolution de la technique des cybercriminels. Les spammeurs jugent de plus en plus le spam classique inefficace et se tournent donc vers les réseaux sociaux pour diffuser leurs campagnes, d'après Sophos.

Bien que le spam marketing de base connaisse une baisse, le nombre de messages propageant des programmes malveillants ou représentant davantage de tentatives ciblées de phishing de noms d'utilisateurs, mots de passe et informations personnelles, augmente, souligne Sophos.

Les douze principaux pays relayeurs de spam, de janvier à mars 2012, sont les suivants :

1. Inde 9,3 %

2. États-Unis 8,3 %

3. Corée du Sud 5,7 %

= 4. Indonésie 5,0 %

= 4. Russie 5,0 %

6. Italie 4,9 %

7. Brésil 4,3 %

8. Pologne 3,9 %

9. Pakistan 3,3 %

10. Vietnam 3,2 %

11. Taiwan 2,9 %

12. Pérou 2,5 %

« Bien que le spam classique puisse sembler n'être qu'un problème relativement mineur, avec des offres de médicaments aux résultats douteux ou des prétendues solutions pour s'enrichir rapidement, il peut souvent représenter une menace plus grave pour ses informations personnelles » commente Graham Cluley, Senior Technology Consultant chez Sophos. « Les dernières statistiques montrent que, dans les pays émergents, de plus en plus d'internautes néophytes se connectent sans prendre les mesures nécessaires pour bloquer les programmes malveillants, transformant ainsi leurs ordinateurs en zombies cracheurs de spam. »

Ces zombies sont des ordinateurs infectés, formant des réseaux appelés « réseaux de botnets ». Les cybercriminels utilisent ces réseaux de botnets pour envoyer des spam, voler des informations et lancer des attaques DDOS (par déni de service) demandant à tous les ordinateurs zombies d'accéder à un seul site Web à la fois, le rendant ainsi indisponible.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

L’alternative française à Exchange, Google et Domino

Découvrez Bluemind, la solution de messagerie collaborative professionnelle open source.

Plus d’information

Sondage

Etes-vous "DevOps" ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Sécurité des données et Pokemon Go

    Pour maître Antoine Cheron, Avocat au Barreau de Paris, l’ affaire "Pokemon Go" met en…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • La question sur les violations de données n'est plus de savoir "si" mais "quand" elles vont se produire

    Si les cas de violations de données à grande échelle alimentant régulièrement l'actualité (Ashley Madison,…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les places de marché : une menace pour les e-commerçants ?

    Malgré l'essor des places de marché, qui devraient détenir 40 % des parts de l’e-commerce…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Stormshield_encryption_skyscraper_OK
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Mathias Avocats publie un Livre Blanc consacré aux enjeux juridiques de la protection des données…

    > Voir le livre
  • L'ÉPÉE À DOUBLE TRANCHANT DE LA CROISSANCE DES DONNÉES Dans l'économie d'aujourd'hui, l'information est le…

    > Voir le livre
Sophos-Ransomware-skyscrapper-anim