En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
    Appels d'offres en cours
    • Maintenance et mise à jour site Wordpress ( Arts vivants)
      A déterminer €
      > En savoir plus
    • Refonte de site Wordpress ( domaine du sport)
      < 5 000 €
      > En savoir plus
    • Création de site E-Commerce ( vente de produits de consommables médicaux)
      < 8 000 €
      > En savoir plus
    BAN_PHONEFLEET_2017_728X90

    L'Inde devient le royaume du spam

    Tessi_Certified Suite_pave

    Selon  Sophos qui  vient de publier son dernier classement des douze principaux pays relayeurs de spam au premier trimestre 2012. En un an, l'Inde a dépassé les États-Unis pour devenir le premier pays diffuseur de courriels indésirables, relayant un spam sur dix.

    L'essentiel du spam provient d'ordinateurs personnels, compromis par des attaques. La première place de l'Inde se justifie par l'augmentation très rapide du nombre de nouveaux internautes dans le pays, supposant que leurs ordinateurs ne sont pas convenablement protégés et que les FAI (fournisseurs d'accès internet) n'accordent pas assez d'importance au spam.

    Dans le précédent classement, la France occupait la douzième place du classement, relayant 2,25% de la quantité de spam mondiale. Depuis, elle a disparu du classement (treizième position) alors que sa part du volume de spam diffusé a augmenté (2,46%).

    Le débit global de courrier indésirable a diminué depuis le premier trimestre 2011, notamment grâce à un meilleur travail de la part des FAI dans le monde entier, mais aussi en raison d'une évolution de la technique des cybercriminels. Les spammeurs jugent de plus en plus le spam classique inefficace et se tournent donc vers les réseaux sociaux pour diffuser leurs campagnes, d'après Sophos.

    Bien que le spam marketing de base connaisse une baisse, le nombre de messages propageant des programmes malveillants ou représentant davantage de tentatives ciblées de phishing de noms d'utilisateurs, mots de passe et informations personnelles, augmente, souligne Sophos.

    Les douze principaux pays relayeurs de spam, de janvier à mars 2012, sont les suivants :

    1. Inde 9,3 %

    2. États-Unis 8,3 %

    3. Corée du Sud 5,7 %

    = 4. Indonésie 5,0 %

    = 4. Russie 5,0 %

    6. Italie 4,9 %

    7. Brésil 4,3 %

    8. Pologne 3,9 %

    9. Pakistan 3,3 %

    10. Vietnam 3,2 %

    11. Taiwan 2,9 %

    12. Pérou 2,5 %

    « Bien que le spam classique puisse sembler n'être qu'un problème relativement mineur, avec des offres de médicaments aux résultats douteux ou des prétendues solutions pour s'enrichir rapidement, il peut souvent représenter une menace plus grave pour ses informations personnelles » commente Graham Cluley, Senior Technology Consultant chez Sophos. « Les dernières statistiques montrent que, dans les pays émergents, de plus en plus d'internautes néophytes se connectent sans prendre les mesures nécessaires pour bloquer les programmes malveillants, transformant ainsi leurs ordinateurs en zombies cracheurs de spam. »

    Ces zombies sont des ordinateurs infectés, formant des réseaux appelés « réseaux de botnets ». Les cybercriminels utilisent ces réseaux de botnets pour envoyer des spam, voler des informations et lancer des attaques DDOS (par déni de service) demandant à tous les ordinateurs zombies d'accéder à un seul site Web à la fois, le rendant ainsi indisponible.

    Auteur : Frédéric Mazué

    Notez cet article

    Laisser un commentaire

    Webconférence DAF : Calculer de le ROI de votre projet de traitement des factures fournisseurs

    Webinaire, le 6 décembre - Qualifiez votre projet de dématérialisation afin d’orienter au mieux votre investissement.

    Inscription

    Sondage

    Cadeau "geek": quel objet connecté sera sous votre sapin cette année? ( 4 réponses, maximum autorisé)

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...
    Nos derniers dossiers
    Témoignages
    Juridique
    • Juridique - La fin des réseaux Wifi publics non sécurisés

      Amira Bounedjoum, Avocate département nouvelles technologies et propriété intellectuelle du Cabinet Simon Associés, revient sur…

      > En savoir plus...
    Paroles d'experts
    Paroles
    d'experts
    • Combattre les ransomwares : quelles sauvegardes ?

      Les logiciels de sauvegarde ne sont pas la meilleure approche pour minimiser les objectifs de…

      > En savoir plus...
    Etudes/Enquêtes
    • En octobre, hausse de 5% des logiciels malveillants, un pic proche de celui du début de l'année

      Le dernier Check Point Threat Index indique que le nombre de familles de logiciels malveillants actifs…

      > En savoir plus...
    newsletter
    Inscription Newsletter

    Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

    > Abonnement
    Schneider_Décembre2016_skycraper
    livres blancs
    Les Livres
    Blancs
    • En route vers l'archivage électronique : et vous, vous faites quoi pour vos documents numériques…

      > Voir le livre
    • Etes-vous en conformité avec les nouvelles règles européennes et l’ « état de l’art »…

      > Voir le livre
    PAN_IDC_skyscraper