En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de vêtements personnalisés
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Amélioration d'un site e-commerce Woocommerce pour la vente de produit de beauté
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une société de vente et réparation de matériels informatique
    < 1 000 €
    > En savoir plus
EBRC_Trust 2017_leaderboard

Les versions anciennes de Java restent un vecteur d'attaque privilégié

banniere_FIC2018_pave

Tel est le thème de billet de Tim Rains, directeur de l'activité Microsoft Trustworthy Computing, sur le blog de sécurité de Microsoft. Ce billet met en exergue qu'environ la moitié des attaques bloquées par les outils de sécurité Microsoft au cours de cette année concernent la machine virtuelle Java.

Ce n'est pas vraiment que Java soit plus vulnérable qu'autre chose, mais peut-être que Java donne trop une impression de sécurité, ce qui rend ses utilisateurs négligeants.

Ainsi le billet fait mention d'une faille découvert en mars 2010 et qu'Oracle a corrigé le même mois. Pourtant selon Microsoft 2,5 millions d'attaques sur cette faille ont été interceptées au cours de premier semestre 2011. Autre exemple encore plus édifiant, une faille découverte en décembre 2008 et corrigée ce même mois, a malgré tout été attaqué près de 1,7 millions de fois en 2011!

D'où la conclusion de l'auteur du billet : maintenir son Windows à jour ne suffit pas pour garantir la sécurité du système. Il est nécessaire de veiller à mettre à jour les applications qui y tournent, et parmi celles-ci la JVM qui restent un vecteur d'attaque privilégié des pirates.

Source : le billet de Tim Rains

Auteur : Frédéric Mazué

Les versions anciennes de Java restent un vecteur d'attaque privilégié
Notez cet article

Laisser un commentaire

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Alors qu'Attac demande à Apple de payer sa juste part d'impôt, l'américain riposte

    Le géant américain Apple a assigné en référé l'association altermondialiste Attac auprès du tribunal de…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - "La méthode CRISP, une solution pour réussir vos projets Big Data", Alianor Sibai, mc2i Groupe

    Seuls 15% des projets Big Data atteindraient la phase d’industrialisation. Les raisons principales de cet échec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • CES 2018, l'occasion de prendre la température du monde de la technologie

    Le Consumer Electronics Show qui ouvre ses portes aujourd’hui à Las Vegas, premier grand salon…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Ixia_RGPD_skycraper