En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Amélioration d'un site e-commerce Woocommerce pour la vente de produit de beauté
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Référencement naturel (SEO) d'un site E-Commerce
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce Prestashop pour la vente de fournitures aux entreprises
    < 5 000 €
    > En savoir plus
banniere_FIC2018_leaderboard

Le vote électronique des Français de l’étranger annulé pour des raisons de vulnérabilité

Tessi_Cetia_pave

(AFP)  Deux tests grandeur nature « très insatisfaisants » et des mises en garde de l’ANSSI ont conduit à la décision d’annuler le vote électronique des Français de l’étranger pour les prochaines législatives, a indiqué mercredi une source proche du dossier au quai d’Orsay.

Ces tests de vote ont été organisés en novembre puis en février auprès de 12 000 électeurs volontaires (sur les 1,7 million d’électeurs inscrits auprès des consulats dans le monde). Lors de celui de février, seuls 2 500 testeurs sont parvenus au bout de la procédure de vote qui, pour garantir la sécurité et la confidentialité, comprend la réception pour chaque vote d’un courriel et de deux textos comportant des identifiants. « C’est essentiellement là que ça pêche« , indique la même source : « Nous nous sommes aperçus qu’envoyer en temps réel des textos de façon rapide et fiable dans tous les pays du monde, donc avec un très grand nombre d’opérateurs, est pratiquement impossible« . Le deuxième test était encore en cours quand l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information ( ANSSI), qui dépend de Matignon, « nous a dit : « On sent que ça va être très dangereux, qu’on ne va pas arriver à sécuriser le système. Nous vous déconseillons d’y aller ». Ils l’ont écrit« , poursuit la source, qui demande à rester anonyme.
Le fait que plusieurs pays comme les Pays-Bas, la Norvège, l’Allemagne, l’Irlande ont renoncé aux opérations de vote électronique pour leurs ressortissants installés à l’étranger, ainsi que « ce qui a été constaté pendant la dernière campagne électorale américaine » a également joué un rôle dans la décision de renoncer, assure la même source.
« Un certain nombre d’attaques ont eu lieu en France, dont nous ne savons pas tout. Nous savons que les attaques se multiplient et que des hackers étaient en embuscade« , précise-t-elle. « Le deuxième test grandeur nature nous a montré qui nous étions en situation de vulnérabilité face à des attaquants résolus« .
Sur les 2,5 millions de Français installés à l’étranger, 1,7 million sont enregistrés auprès des consulats de France (l’inscription n’est pas obligatoire) et 1,3 million inscrits sur les listes électorales. Le vote électronique a été inauguré pour la première fois, sans incident notable, lors des législatives de 2012 mais n’a jamais été possible, pour des raisons de sécurité, pour la présidentielle.
Des mesures vont être prises pour encourager et faciliter le vote par correspondance et par procuration et le nombre de lieux de vote pour les législatives sera augmenté, assure le ministère.

Le vote électronique des Français de l’étranger annulé pour des raisons de vulnérabilité
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La blockchain : un outil juridique bientôt incontournable ?

    Alors que le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, a présenté le…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • "Le SD-Wan va devenir une tendance significative cette année", David Hughes - Silver Peak

    En ce début de nouvelle année, David Hughes, PDG et fondateur de Silver Peak, revient…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Panorama de la cybercriminalité 2017 : ransomwares, logiciels légitimes infectés et attaques Cloud

    Le jeudi 18 janvier, le Clusif, Club de la sécurité de l'information français, présentait son…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Primobox_Demat RH_skycraper 1