En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 26/06/2017
    OW2con’17

    OW2 anime une communauté open source mondiale dédiée à l'essor de logiciels libres et un…

    en détail En détail...
  • 15/06/2017
    Forum CXP

    15 JUIN 2017 | Etoile Saint-Honoré, Paris 8 La journée annuelle du cabinet CXP dédiée…

    en détail En détail...
Celge_leaderboard

Le virus DuQu serait programmé avec un langage inconnu

ITrust_SOC_pave

C'est le gros buzz du moment. Le cheval de Troie DuQu, dont il est communément admis qu'il dérive de Stuxnet, un virus qui a beaucoup fait parler de lui en s'attaquant, entre autres, aux centrales nucléaires iraniennes, aurait été écrit avec un langage inconnu, peut-être spécialement dédié à la création de malwares.

Telle est l'opinion des experts de Kaspersky qui ont analysé la bête et pratiqué du reverse engineering dans les règles de l'art. A la suite de quoi ils ont publié un billet de blog très technique et très intéressant.

Selon les analyses, la grande majorité du code est écrite en C++. 60 classes ont même été identifiées. Mais dans le code, apparaît une couche logicielle qui n'est pas du C++, mais un langage pour l'instant non identifié, que les analystes ont baptisé le framework DuQu.

Le framework DuQu

Le code généré par ce framework a des caractéristiques bien à lui :

  • Entièrement objet
  • Les tables de pointeurs de fonctions (l'équivalent des fonctions virtuelles de C++) sont placées dans les instances de classes et peuvent être modifiées après construction
  • Il n'y a pas de distinction entre les classes utilitaires et les classes utilisateur
  • Il n'y a pas de runtime. Les API Windows sont invoquées directement.

Ont encore été remarquées des choses peu banales. Ainsi les tables de fonctions ne sont pas placées à un offset constant dans les instances d'objet. Parfois l'offset est nul, parfois non. Autre chose inédite, le pointeur this n'est pas placé systématiquement sur la pile ou dans un seul et même registre, mais il peut être placé certes sur la pile, mais aussi dans n'importe quel registre.

Pour les analystes de Kaspersky, ce code n'est généré par aucun compilateur connu d'eux, que ce soit en C, C++, ou même Objective-C. Le billet se conclut par un appel à la communauté des programmeurs pour identifier le langage et/ou le compilateur.

Une des hypothèses émises par les programmeurs qui ont déjà donné un avis, est qu'un  compilateur que l'on trouvait sur les vieux  IBM OS400 SYS38, ou même des systèmes sys36 plus anciens pourrait avoir été utilisé.

Cet intéressant billet est à cette adresse : www.securelist.com

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Contrôler les accès des prestataires externes à votre SI

18% des principales brèches de sécurité sont attribuées à un prestataire. Améliorer la visibilité et le contrôle sur les accès à privilèges avant, pendant et après l’intervention de prestataires est un enjeu majeur de sécurité informatique.

Lire le livre blanc

Sondage

Attaques cyber: les DSI prennent-elles trop de temps pour mettre en place les mises à jour Windows ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • USA : le fournisseur Qualcomm poursuit Apple

    (AFP) - Le fournisseur informatique Qualcomm a à son tour déposé plainte contre Apple dans…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Exclusif - WannaCry et politique de mise à jour : 7 experts nous répondent

    La vulnérabilité dans Windows qui n’a pas été patchée par de nombreuses entreprises, alors même…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Truffle 100 : le marché français de l’édition de logiciel en croissance de 9%

    L'édition de logiciel se porte bien. Son chiffre d'affaire croît de 9 % note le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Un contrat électronique fait économiser 50% du coût d'un contrat papier et améliore la validité…

    > Voir le livre
  • Déploiement de petites salles serveurs et de micro-datacenters

    > Voir le livre
Global_Windows Server2016_skycrapper