En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
Nominations
  • Audencia Group : Directeur des systèmes d'informations, des moyens généraux et de l'immobilier

    > En savoir plus
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 09/03/2016
    IT Partners

    Le salon de la distribution professionnelle IT se tiendra du 9 au 10 mars comme…

    en détail En détail...
  • 07/03/2016
    Big Data Paris

    Le Congrès Big Data Paris vous invite, pour cette 5e année, à plonger dans l’univers…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
reveelium

Le MIT crée le sable intelligent

mindjet_reussir_pave

Le MIT est un endroit mythique de l'informatique. C'est au MIT que John McCarthy, l'inventeur du langage LISP, a fait ses travaux sur l'intelligence artificielle. Aujourd'hui, toujours dans le domaine de l'intelligence artificielle, le MIT vient de faire réalité ce que l'on a vu dans de nombreux films de science fiction.

Le MIT vient de créer ce qu'il appelle du sable intelligent ou sable auto-sculpturant. En fait de sable, il s'agirait plutôt de gravier :-)

Il s'agit de tout petits cubes, de 10 millimètres de côtés, capables de communiquer entre eux pour reconstituer des formes 3D (même si la démonstration dans la vidéo ci-dessous ne parle que de 2D).

Chacun des grains de sable embarque un tout petit micro-processeur avec 32 Ko de code, et 2 Ko de RAM. Le rapprochement des cubes se fait  par un jeu d'aimants sur chaque cube, les aimants étant commandés par le processeur. C'est par la disposition de ces aimants que les cubes se collent les uns aux autres pour former la forme recherchée. Ces aimants ont encore deux autres rôles. C'est à travers eux que les cubes communiquent entre eux, et c'est à travers eux que passe l'alimentation en énergie des cubes.

Le MIT explique que la plus grosse difficulté dans cette réalisation était la mise au point d'un algorithme « d'intelligence distribuée » qui soit très économe à la fois en matière de ressources utilisées dans le cube, mais aussi en matière de ressources de communication entre les cubes.

Auteur : Frédéric Mazué

Relever 3 défis importants à la réussite des projets informatiques avec l’approche visuelle

Webinaire exclusif : 16 février, 11H à 12H

Info et inscription

Sondage

Vos projets Démat et GED en 2016

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Nouvelle législation européenne relative à la protection des données : ce qu'il faut savoir

    Pour Norman Girard, vice-président et directeur général Europe de Varonis, nous avons désormais une idée…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Pour se différentier, les marques intégrant le mobile dans leurs stratégies seront les grandes gagnantes

    Thomas Husson, analyste chez Forrester, n’y va pas par le dos de la cuillère : selon…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 770 000 €, c'est l’impact financier d’une cyberattaque

    Pour les décideurs français, se remettre d’une cyberattaque coûterait 772 942 € en moyenne. L'expert en cybersécurité…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
HubOne_DAS_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Une étape importante est d’envisager le self-service en tant qu’engagement durable à long terme vis-à-vis…

    > Voir le livre
  • Etes-vous réellement sûr d’être encore bien protégé ? L’achat de votre actuel antivirus a probablement…

    > Voir le livre
ilex_banniere_global_sso_160x600
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous