En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 24/02/2017
    Salon Virtuality Paris, le 24 février 2017

    Le premier Salon Virtuality Paris présente le meilleur de la réalité virtuelle pour tous les secteurs et…

    en détail En détail...
  • 22/03/2017
    Salons Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management, les 22 et 23 mars 2017

    Du Datacenter au Cloud : voilà qui mérite une visite à la prochaine édition des…

    en détail En détail...
Comexposium_roomn_leaderboard

Le MIT crée le sable intelligent

BlueMind_Nouvelle version_pave

Le MIT est un endroit mythique de l'informatique. C'est au MIT que John McCarthy, l'inventeur du langage LISP, a fait ses travaux sur l'intelligence artificielle. Aujourd'hui, toujours dans le domaine de l'intelligence artificielle, le MIT vient de faire réalité ce que l'on a vu dans de nombreux films de science fiction.

Le MIT vient de créer ce qu'il appelle du sable intelligent ou sable auto-sculpturant. En fait de sable, il s'agirait plutôt de gravier :-)

Il s'agit de tout petits cubes, de 10 millimètres de côtés, capables de communiquer entre eux pour reconstituer des formes 3D (même si la démonstration dans la vidéo ci-dessous ne parle que de 2D).

Chacun des grains de sable embarque un tout petit micro-processeur avec 32 Ko de code, et 2 Ko de RAM. Le rapprochement des cubes se fait  par un jeu d'aimants sur chaque cube, les aimants étant commandés par le processeur. C'est par la disposition de ces aimants que les cubes se collent les uns aux autres pour former la forme recherchée. Ces aimants ont encore deux autres rôles. C'est à travers eux que les cubes communiquent entre eux, et c'est à travers eux que passe l'alimentation en énergie des cubes.

Le MIT explique que la plus grosse difficulté dans cette réalisation était la mise au point d'un algorithme « d'intelligence distribuée » qui soit très économe à la fois en matière de ressources utilisées dans le cube, mais aussi en matière de ressources de communication entre les cubes.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

MIEUX GÉRER VOS DONNÉES ARCHIVÉES

Saurez-vous identifier et restaurer des données rapidement en réponse aux demandes d’audit ou de litige ? Petit-déjeuner /Conférence - Iron Mountain -7 mars 2017 , Hôtel Le Meurice Paris

Info & inscription

Sondage

Le DROIT A LA DECONNEXION a fait son entrée dans le code du travail le 1er janvier

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Fichiers clients et prospects : quelle durée de conservation avec la nouvelle norme NS-48 ?

    Le 14 septembre 2016 a été publiée au Journal Officiel une nouvelle délibération de la…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Sécurité : peu de logiciels peuvent se targuer de répondre aux nouveaux besoins des Cloud Workloads

    Sécurité : peu de logiciels peuvent se targuer de répondre aux nouveaux besoins des Cloud…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La cybersécurité : un sujet de débat attendue pour la présidentielle

    Une étude d’OpinionWay menée pour Deloitte et intitulée « Les dirigeants d’entreprise face aux enjeux…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Schneider_BackUPSApc_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Guide pratique Advanced Thread Protection (ATP)

    > Voir le livre
  • Les 5 grands défis pour la DSI - Comment transformer son SI sans perdre le…

    > Voir le livre
Schneider_BackUPSApc_skycraper