En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 07/10/2015
    Salons Solutions

    Les prochains Salons Solutions vont regrouper 6 pôles thématiques complémentaires : ERP, Demat'Expo (dédié aux…

    en détail En détail...
  • 07/10/2015
    Convention USF

    Comme chaque année, le club des utilisateurs francophone de SAP fait son salon, Le fil…

    en détail En détail...
Nominations
  • Caisse d'épargne de Bourgogne Franche-Comté (CEBFC) : Directeur organisation et MOA

    > En savoir plus
gk-leaderboard-devops

Le MIT crée le sable intelligent

kobil_lb_pave

Le MIT est un endroit mythique de l'informatique. C'est au MIT que John McCarthy, l'inventeur du langage LISP, a fait ses travaux sur l'intelligence artificielle. Aujourd'hui, toujours dans le domaine de l'intelligence artificielle, le MIT vient de faire réalité ce que l'on a vu dans de nombreux films de science fiction.

Le MIT vient de créer ce qu'il appelle du sable intelligent ou sable auto-sculpturant. En fait de sable, il s'agirait plutôt de gravier :-)

Il s'agit de tout petits cubes, de 10 millimètres de côtés, capables de communiquer entre eux pour reconstituer des formes 3D (même si la démonstration dans la vidéo ci-dessous ne parle que de 2D).

Chacun des grains de sable embarque un tout petit micro-processeur avec 32 Ko de code, et 2 Ko de RAM. Le rapprochement des cubes se fait  par un jeu d'aimants sur chaque cube, les aimants étant commandés par le processeur. C'est par la disposition de ces aimants que les cubes se collent les uns aux autres pour former la forme recherchée. Ces aimants ont encore deux autres rôles. C'est à travers eux que les cubes communiquent entre eux, et c'est à travers eux que passe l'alimentation en énergie des cubes.

Le MIT explique que la plus grosse difficulté dans cette réalisation était la mise au point d'un algorithme « d'intelligence distribuée » qui soit très économe à la fois en matière de ressources utilisées dans le cube, mais aussi en matière de ressources de communication entre les cubes.

Auteur : Frédéric Mazué

VMworld Europe

Inscrivez-vous au salon VMworld Europe : du 12 au 15 octobre à Barcelone. Découvrez les outils essentiels, les formations et les solutions nécessaires pour innover et d'exceller avec VMware.

Plus d'infos
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Dématérialisation en droit des assurances : quand la lettre recommandée électronique s'invite

    Un décret du Premier ministre Manuel Valls adopté le 29 décembre 2014 vient d’inscrire dans…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • A l’ère du Big Data, le secteur de la distribution doit prendre garde à ne pas perdre le contact avec ses archives… et leurs responsables !

    La gestion de l’information n’est plus linéaire, elle devient fluide et transparente rendant obsolètes les…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les APT, bêtes noires des DSI

    Les menaces avancées persistantes, ou APT, sont celles les plus craintes par les DSI, un…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Global Knowledge _ Skyscraper webnar sept
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • iTrust, audit en sécurité et éditeur de la solution iKare , dévoile les 10 principales…

    > Voir le livre
  • Ce document s’adresse aux organisations qui ont besoin de garantir la disponibilité des services en…

    > Voir le livre
Profil Technology_BD_GZ_ENTERPRISE_160x600
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous