En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 03/07/2017
    Cloud Week 2017

    La Cloud Week 2017 se déroule du 3 au 7 juillet 2017 dans différents lieux…

    en détail En détail...
  • 15/06/2017
    Forum CXP

    15 JUIN 2017 | Etoile Saint-Honoré, Paris 8 La journée annuelle du cabinet CXP dédiée…

    en détail En détail...
ITrust_SOC_leaderboard

Le ministère de la Défense a déjoué 24 000 cyberattaques en 2016

elo_processus pointe_pave

(AFP) Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian affirme dans Le Journal du Dimanche que les cyberattaques contre son ministère « doublent chaque année » et que les services français ont bloqué en 2016 « 24 000 attaques externes » informatiques.

Alors qu’un rapport du renseignement américain publié vendredi a accusé la Russie d’être à l’origine de piratages informatiques contre le camp démocrate durant l’élection présidentielle, M. Le Drian juge dans un entretien au JDD que « si elle a été menée par un État, c’est une ingérence insupportable« . Alors qu’on lui demande si la France est à l’abri d’attaques similaires, le ministre répond clairement: « Non, évidemment, il ne faut pas être naïf« . « Depuis que je suis à mon poste et notamment depuis trois ans, la menace cybernétique est devenue majeure y compris sur nos propres outils militaires« , explique-t-il.
« Les tentatives d’agression informatique sur mon ministère doublent chaque année », précise le ministre de la Défense, qui ajoute qu' »en 2016, 24 000 attaques externes ont été bloquées par nos dispositifs de sécurité ». Il cite par exemple « des tentatives d’atteinte à l’image du ministère, des attaques menées à des fins stratégiques (harcèlement, repérage, espionnage) et même des tentatives de perturbation de nos systèmes de drones« .
Le 12 décembre, M. Le Drian a annoncé la création en janvier 2017 d’un commandement des opérations cyber, le CYBERCOM, placé sous la responsabilité directe du chef d’état-major des armées, qui disposera d’un état-major resserré surpervisant 2 600 « combattants numériques » d’ici 2019

Notez cet article

Laisser un commentaire

10 problèmes de réseau courants

La solution PRTG Network Monitor vous aide à prévenir et résoudre ces problèmes en restant informé.

Lire le livre blanc

Sondage

Attaques cyber: les DSI prennent-elles trop de temps pour mettre en place les mises à jour Windows ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La Cnil condamne Facebook à 150 000 € d'amende

    La somme ne paraît pas énorme, mais c'est tout un symbole. En 2016, la Commission…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Démarche DevOps : les 4 pièges à éviter (avis d'expert)

    Le DevOps a le vent en poupe. Mais selon Jean-Louis Lormeau, Digital Performance Architect chez…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Truffle 100 : le marché français de l’édition de logiciel en croissance de 9%

    L'édition de logiciel se porte bien. Son chiffre d'affaire croît de 9 % note le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les 7 erreurs majeures qui font "dérailler" votre projet CMS (et comment les éviter)

    > Voir le livre
  • 10 problèmes de réseau courants que PRTG Network Monitor vous aide à résoudre

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper