En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Schneider_SMARTBUNKER_leaderboard

L’analyse des données big data a le plus d’impact dans le département IT

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Si l’utilisation finale des mégadonnées revient aux services marketing, les DSI français placent à 38% l’IT comme le département de leur entreprise dans lequel l’analyse des mégadonnées a le plus d’impact, bien avant la finance ou le service clients par exemple.

Dans l’univers des IT, les mégadonnées sont de toutes les discussions et pour cause, elles regroupent toutes les technologies et méthodes analytiques qui rendent possible l’analyse de très vastes ensembles de données. Grâce à leur traitement informatique, nous avons désormais accès à des tendances et des typologies de comportements auparavant inexploitées et difficilement décelables. Mais quel est son usage réel dans les entreprises françaises et quels sont ses avantages ? L’expert mondial du recrutement spécialisé Robert Half Technologie a cherché à en savoir plus sur l’utilisation des méga-données en entreprise, au cours d’une enquête auprès de 100 DSI français.

Les mégadonnées : pour la prise de décision et la compréhension des publics

Les big data sont régulièrement présentées comme une formidable opportunité pour les entreprises d’innover, de développer leurs ventes, leurs marchés, leurs bénéfices, d’adresser de nouveaux clients et de créer de nouvelles offres. Mais quels sont les premiers avantages cités par notre panel de DSI français ? Dans le Top 3 : l’optimisation des coûts (49%), un service client amélioré (45%) et une base de données pour prendre des décisions stratégiques (45%).

Si l’optimisation des coûts arrive en première position, c’est que les mégadonnées aident les organisations à réduire leurs coûts de fonctionnement, en identifiant les éléments qui fonctionnent efficacement et ceux qui ne sont pas bien exploités. En ce qui concerne le service client amélioré, il va de soi que les mégadonnées améliorent la connaissance des clients et la compréhension de leurs besoins. Quant au troisième avantage, on comprend que trouver, interpréter et visualiser toutes les données aident sensiblement à la prise de décision dans une entreprise.

Parmi les autres avantages cités : la nouveauté/enrichissement de produits et/ou services à 37%, la nouveauté/enrichissement des business models à 31%, la prise de décision automatisée à 29%, un meilleur aperçu des process opérationnels à 28%, la compréhension de l’analyse marché à 25% et enfin l’augmentation du chiffre d’affaires à 11%.

A qui profite l’analyse des big data ?

Si l’utilisation finale des mégadonnées revient aux services marketing, les DSI français placent à 38% l’IT comme le département de leur entreprise dans lequel l’analyse des mégadonnées a le plus d’impact. Arrivent ensuite le département transactions à 25%, la finance et la comptabilité à 14%, le service client à 12%, la vente et le marketing à seulement 7% et, à la toute dernière place, le service des ressources humaines avec 4%.

Les principaux défis des big data pour les DSI 

L’un des freins au développement de l’utilisation des mégadonnées reste la méfiance des citoyens : ils craignent pour la sécurité de leurs données personnelles et la protection de leur vie privée. De même, la protection des données et la sécurité sont présentées comme l’un des défis majeurs liés à l’utilisation de ces mégadonnées dans leur entreprise pour 42% des DSI.

L’aspect financier est également préoccupant pour les répondants : pour 42% d’entre eux les moyens financiers sont l’un des principaux défis, suivi de près par les coûts élevés à 41%. Sont cités ensuite : les considérations techniques à 40%, les moyens humains à 36%, la pénurie de compétences à 27%, le processus de management et le processus organisationnel à 16%, les défis réglementaires à 15% et le manque de compréhension du potentiel et de la valeur ajoutée à 13%.

Auteur : Juliette Paoli

L’analyse des données big data a le plus d’impact dans le département IT
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Cybermenace : "L’hameçonnage franchit un cap avec le détournement d'email", Alexandre Delcayre, Palo Alto

    Alexandre Delcayre, directeur Systems Engineering Europe du Sud, Russie, Israël, et l'Unit42, l'unité de recherches…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les services de sécurité managés en plein boom

    D’après le rapport Risk:Value de NTT Security, la pénurie de compétences et l’accès à des…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

banniere_FIC2018_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
banniere_FIC2018_skycrapper