En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
Schneider_SMARTBUNKER_leaderboard

La NSA aurait payé RSA 10 millions de dollars pour une backdoor dans des logiciels de cryptage

banniere_FIC2018_pave

En septembre dernier, dans le cadre de l'affaire Edward Snowden, le New York Times affirmait qu'un des algorithmes de chiffrage de la société RSA, utilisé notamment dans le logiciel Bsafe,  avait été modifié afin que la NSA bénéficie d'une backdoor.

Aujourd'hui, d'après Reuters, RSA aurait touché pour ce faire une somme de 10 millions de dollars. Somme qui, au moment des faits qui remontent à 2005, pouvait être qualifiée de coquette.

RSA, qui est une des sociétés les plus influentes en ce qui concerne les outils de sécurité voit sa crédibilité en prendre un coup. RSA a refusé de répondre aux questions de Reuters déclarant simplement:  « RSA agit toujours dans le meilleur intérêt de ses clients et en aucun cas ne conçoit des produits dans lesquels il est possible d’activer des portes dérobées. Les décisions concernant les caractéristiques et les fonctionnalités des produits RSA sont les nôtres ».  

De son côté la NSA n'a pas accepté de commenter cette affaire. 

Auteur : Frédéric Mazué

La NSA aurait payé RSA 10 millions de dollars pour une backdoor dans des logiciels de cryptage
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Aides d'État: la Commission assigne l'Irlande devant la Cour de justice pour non-récupération des 13 milliards € d'avantages fiscaux perçus illégalement par Apple

    La Commission européenne a décidé d'assigner l'Irlande devant la Cour de justice de l'UE pour…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Cybermenace : "L’hameçonnage franchit un cap avec le détournement d'email", Alexandre Delcayre, Palo Alto

    Alexandre Delcayre, directeur Systems Engineering Europe du Sud, Russie, Israël, et l'Unit42, l'unité de recherches…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Marché du logiciel libre : la France est leader en Europe

    Alors que la filière du logiciel libre et Open Source française s'est réunie à l'occasion…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

banniere_FIC2018_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
elo_processus pointe_skyscraper