En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente d’appareils électroniques
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de décorations 3D
    < 480 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une société de vente et réparation de matériels informatique
    < 1 000 €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

La facturation électronique sera obligatoire dès 2017 pour les contrats publics

Primobox_Demat RH_pave 2

Marchés publics, et contrats publics : la France se dote d’un portail unique pour la dématérialisation des factures, obligatoire en janvier 2017. Le ministère du Budget à Bercy organisait ce mercredi 12 novembre un colloque pour le faire savoir.

En photo Régine Diyani, directrice de l'AIFE

Ce mercredi après-midi, Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, a ouvert le colloque organisé par l’AIFE (Agence pour l’Informatique Financière de l’Etat) sur la facturation électronique dans le cadre de la sphère publique. « La feuille de route est claire », a-t-il indiqué en préambule. Et de rappeler les dates importantes du passage à la facturation électronique, qui rentre dans le cadre de la simplification au bénéfice des entreprises. La loi de janvier 2014, et celle de juin 2014, qui en fixe les modalités. « A partir de 2017, les entreprises s’y soumettront progressivement jusqu’en 2020, a-t-il précisé. D’abord les grandes entreprises, employant plus de 5 000 salariés et réalisant un CA de plus de 1 500 M €, puis les fournisseurs publics et les autres entreprises de taille moindre. « Nous allons bien au-delà de nos obligations européennes, qui n’imposent que l’acceptation des factures dématérialisées ». Le secrétaire d’Etat a ensuite égrainé les bénéfices de la dématérialisation : en particulier, un gain de temps et de coût, un suivi en ligne de la facture sur un portail unique, des services professionnalisés, avec une réduction des paiements à 20 jours, auquel les PME sont particulièrement sensibles.

Un portail unique dédié

Régine Diyani, la directrice de l’AIFE a ensuite expliqué le cœur du dispositif : Chorus Factures, un portail unique pour déposer, réceptionner, transmettre et suivre les factures dématérialisées. Il est déjà opérationnel. Trois possibilités sont offertes : EDI (échange informatisé de données), saisie en ligne ou simple PDF, sans obligation de signature électronique, dans un souci de simplification. A l’heure où la France émet 2 milliards de factures B2B (entreprise) – B2G (secteur public), les gains espérés sont de 10 euros par facture, facture qui en coûterait 22 au total. Régine Diyani a précisé que 32 millions de documents dématérialisés avaient dejà transités par le portail, soit « l’équivalent de 8 kilomètres de haut, c’est-à-dire 60 fois la hauteur de la Tour Eiffel », s'est-elle réjouie.

Le colloque s’est poursuivi avec les témoignages de trois sociétés qui sont déjà passées à la facturation électronique : Bull, Sopra et Berger-Levrault, qui toutes émettent entre 1200 et 1300 factures annuelles de cette façon. Enfin, une démo de Chorus Facture a été faite à l’assistance. Résultat ? Une ergonomie simple et une saisie des factures accessible à tout un chacun.

Auteur : Juliette Paoli

La facturation électronique sera obligatoire dès 2017 pour les contrats publics
Notez cet article

Laisser un commentaire

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Sécurité des données clients : la CNIL inflige une sanction de 100 000 € à Darty

    La CNIL prononce une sanction de 100 000 euros à l’encontre de Darty pour ne pas…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Failles Meltdown et Spectre : "Des erreurs graves dans les composants électroniques", selon Hervé Schauer, expert en cybersécurité

    Lorsque nous avons publié notre enquête à la mi-décembre sur les failles découvertes dans les…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La gestion des données et des risques compliquée par le Cloud et le RGPD

    Alors que les cyberattaques touchent toujours autant les entreprises, le Cloud et le Règlement sur…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • L'intelligence Artificielle, vraie rupture en cybersécurité

    > Voir le livre
  • Sauvegarde et Restauration Informatique pour les PME

    > Voir le livre
Ixia_RGPD_skycraper