En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site eCommerce pour la vente d'accessoires féminins
    <3500 €
    > En savoir plus
  • Illustrateur/Dessinateur sur mugs pour une société de transport
    < 1 100 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de distributeurs de savon et recharges
    < 1 500 €
    > En savoir plus
GlobalK_GDPR _leaderboard

La Chine adopte une loi controversée sur la cybersécurité

ITrust_SOC_pave

Le parlement chinois a adopté lundi 7 novembre une loi controversée sur la cybersécurité, resserrant le contrôle sur la liberté d’expression sur internet, et imposant aux entreprises, y compris étrangères, de coopérer pour « protéger la sécurité nationale« .
Le Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir restreint l’accès aux sites internet étrangers, dont Google, Facebook et Twitter grâce à un blocage très perfectionné, surnommé le « Great Firewall », jeu de mot en anglais qui mélange les termes « Grande Muraille » (« Great Wall ») et pare-feu (« firewall »). Des articles, blogs, forums internet ou commentaires sur les réseaux
sociaux chinois peuvent également être effacés ou censurés. La loi, adoptée par le comité permanent de l’Assemblée nationale populaire (ANP, parlement chinois), interdit aux internautes la publication de contenus portant atteinte à « l’honneur national« , « troublant l’ordre économique ou social » ou destinés à « renverser le système socialiste« , c’est-à-dire le PCC. Le texte exige également des entreprises qu’elles s’assurent de l’identité des internautes, qui ne pourront plus rester anonymes sur internet. La loi, qui entrera en vigueur le 1er juin 2017, comprend également des dispositions pour protéger les informations des réseaux et des utilisateurs.
Les premières versions de la loi avaient soulevé les critiques d’ONG et d’acteurs du monde économique, qui protestaient contre les formulations jugées vagues du texte. Des compagnies étrangères, notamment, s’inquiétaient de devoir coopérer avec les autorités chinoises afin de « protéger la sécurité nationale« , un terme flou présent dans la version finale de la loi. La Chine bloque ou censure depuis longtemps les contenus sur internet. Mais les restrictions ont été renforcées depuis 2013, dans le cadre d’une vaste campagne visant ceux qui « propagent des rumeurs en ligne« . Des centaines de journalistes ou blogueurs ont été emprisonnés ou intimidés dans ce cadre.
 

Auteur : La Rédaction avec AFP

La Chine adopte une loi controversée sur la cybersécurité
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Un adolescent britannique poursuivi pour avoir piraté le compte d'un ex-chef de la CIA

    Un adolescent britannique ayant réussi à pirater les comptes de plusieurs responsables américains du Renseignement…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Failles Meltdown et Spectre : "Des erreurs graves dans les composants électroniques", selon Hervé Schauer, expert en cybersécurité

    Lorsque nous avons publié notre enquête à la mi-décembre sur les failles découvertes dans les…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Ransomware : la France paie un lourd tribut,175 000 € en moyenne

    Avec un coût médian de 175 000 €, la France est le deuxième pays le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Gestion des accès à privilèges

    > Voir le livre
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
Ixia_RGPD_skycraper