En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
  • 10/04/2018
    JFTL – Journée Française des Tests Logiciels

    Le Comité Français des Tests logiciels organise la 10e édition de la Journée Française des…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site E-Commerce de pièces détachées pour véhicule 2 et 4 roues
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce dans le domaine de la mode
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Plateforme de mise en relation pour des événements associatifs
    < 10 000 €
    > En savoir plus
GlobalK_GDPR _leaderboard

Kiabi : des API ouvertes pour faire naître l’innovation

GlobalK_GDPR _pave

Le jeudi 1er juin, l’enseigne de vêtements bien connue Kiabi organisait avec Software AG un hackathon dans un de ses magasins à Villeneuve d’Ascq (métropole lilloise), avec l’espoir de faire naître des applications innovantes dans le domaine de l’expérience client. Pari réussi.

Pendant deux jours, Kiabi a ouvert son portail d’API (Application Programming Interface) à des développeurs, web designers, créatifs, ergonomes et marketeurs, leur donnant accès à différents types de données comme son catalogue, ses données clients (qui ont été antonymies) et ses données magasin. Ils étaient accompagnés par les personnels de Kiabi (experts techniques, chefs de projet informatique, experts métiers, etc…) et ont pu collecter des informations auprès des conseillers de ventes. Ils ont ensuite présenter leurs prototypes à ces derniers et aux clients afin de recueillir rapidement leurs avis.

Piocher dans les données pour réaliser plus vite des applications

« Le projet de création d’une API a démarré en 2015 chez Kiabi, avec l’objectif de transformer la manière dont nos applications interagissent entre elles et améliorer le time to market pour la réalisation d’applications spécifiques », explique Anthony Pierson, CTO chez Kiabi. Avant de préciser : « Il s’agit d’une open API, destinée dès sa conception à être utilisée à l’extérieur, avec des partenaires identifiés, et demain potentiellement avec n’importe qui ».

Anthony PIERSON

Anthony Pierson

Parmi les partenaires de l’entreprise, Anthony Pierson cite en exemple les fournisseurs d’étiquettes pour vêtements, qui, désormais, « interagissent directement dans le SI pour la gestion, la réalisation et le cycle de vie des étiquettes », ou encore le site web d’e-commerce du groupe, une business unit à part, qui interagit avec tout le backoffice via API. Le premier levier est donc d’abord un usage interne. L’API agit comme « un accélérateur », mais aussi comme « un instrument de normalisation » et engageant « un renouvellement technique ». « Mettre en place une API permet de refondre les systèmes et d’attirer les gens chez nous pour y travailler », précise Anthony Pierson.

Un jour et demi de code

Dès 2016, Kiabi réfléchit avec Software AG, dont la solution fait tourner la plateforme d’API management, à l’organisation d’un hackaton avec trois objectifs en tête. D’abord « trouver des idées par d’autres, qui ne sont pas pollués par notre ‘carcan' ». Ensuite, vérifier que l’ API « était dans les clous, qu’elle était facile d’utilisation sans nécessiter de documentation complexe ». Enfin, « marketer la DSI », et montrer les capacités d’innovation de l’entreprise. Kiabi avait prévu 30 participants, 50 auront finalement été tentés par le challenge, répartis en 14 équipes, dont 2 constituées de développeurs Kiabi.

Kiabi1

Début du hackaton : jeudi 9 heures, fin du hackaton : vendredi 16 heures. Un jour et demi pour développer une idée dans des bureaux situés juste au dessus d’un magasin à Villeneuve d’Ascq. Pour aider les participants, un brief global, volontairement succinct pour ne pas brider l’imagination, sur ce thème : « L’enchantement client ». Et la possibilité d’interagir avec les employés et les clients du magasin. Des  projets très divers de chatbots, de gamification de la fidélisation clients, d’interface vocale, de panier connecté…  ont ainsi été proposés. Des idées qui seront certainement reprises et développées.

IMG_0204

Il est probable que Kiabi renouvelle l’opération l’an prochain, sous une forme différente, avec « un hackaton interne pour impliquer davantage les métiers », confie Anthony Pierson.

 

Erwan Ganachaud Software AG 1Un partenariat entre fournisseur et client réussi, comme l’explique Erwan Ganachaud, Retail Executive chez Software AG, qui a fait le déplacement dans le Nord.

Auteur : Juliette Paoli

Kiabi : des API ouvertes pour faire naître l’innovation
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Cartes bancaires piratées : un réseau international démantelé

    La justice américaine a annoncé mercredi 7 février l'inculpation de 36 personnes accusées d'animer Infraud,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Sur site ou dans le Cloud : 5 conseils pour protéger les environnements Office 365 et hybrides

    Christophe Badot, directeur général France Varonis, fait le consultant pour les lecteurs de Solutions Numériques…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La transformation numérique, un des principaux facteurs d'évolution des métiers cadre

    L'évolution des métiers et les compétences des cadre requises pour les exercer vont dépendre de…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_GDPR _skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Préparation au règlement général sur la protection des données (RGPD)

    > Voir le livre
  • Sauvegarde et Restauration Informatique pour les PME

    > Voir le livre
GlobalK_GDPR _skycraper