En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 04/10/2017
    Convention USF 2017

    L'événement annuel de référence de l’ensemble de l’écosystème SAP français aura lieu cette année les…

    en détail En détail...
  • 28/09/2017
    Journée de la Transition Numérique 2017

    La seconde Journée de la Transition Numérique eFutura se tiendra le jeudi 28 septembre 2017 à Paris.…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Projet de Création d'un site de réservation dans le tourisme
    < 8 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une école spécialisée dans les langues étrangères
    <800 €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de croquis de style pour une ligne de vêtements pour femmes
    <300 €
    > En savoir plus
Microsoft_MS experience S1 AI_leaderboard

Kaspersky se lance à fond dans la sécurité des réseaux SCADA

kaspersky_attaques ciblees_pave

L’éditeur d’antivirus russe Kaspersky a un nouveau cheval de bataille : la sécurité des infrastructures industrielles critiques, après avoir chassé de nombreuses années sur les terres du grand public. Mercedi 18 juin, il a organisé une conférence pour faire le point.

Selon l’éditeur, « La robotisation des processus et l’arrivée de nouvelles technologies connectées dans l’industrie introduisent un risque majeur pour la sécurité, l’intégrité et la continuité de service des infrastructures critiques. » Rappelez-vous la découverte de Stuxnet, en 2010, ce vers espion des systèmes SCADA utilisés pour le contrôle des procédés industriels et qui ciblait le centre d’enrichissement d’uranium de Natanz, en Iran. Il faut aussi se rappeler de la cyberattaque, en 2012, dont a été victime Aramco, en Arabie Saoudite. Des dizaines de milliers d’ordinateur de ce groupe pétrolier avaient été infectés par un virus. Si le groupe avait assuré à l’époque que son réseau industriel, séparé du réseau bureautique, n’avait pas été touché, ce cas n’en reste pas moins une source d’inquiétude. Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France et Afrique du Nord, assure que « le cloisonnement des réseaux n’est plus une garantie suffisante pour sécuriser ce type d’infrastructures » Alain Pétrissians, vice-président associé consulting chez IDC, en remet une couche : « Les infrastructures industrielles sont de plus en plus critiques, avec leurs fonctions automatisées, de plus en plus connectées, avec le Wifi, le Bluetooth, l’Ethernet, la 4G, le NFC, etc., et utilisent dorénavant des technologies de plus en plus standard : Windows, Android, Linux, ce qui les rend vulnérables aux attaques. » Il y aurait, indique le cabinet de conseil, 600 % d’augmentation du nombre d’attaques signalées contre les infrastructures de ce type entre 2010 et 2014. Une montée en puissance impressionnante. Et c’est le secteur de l’énergie qui serait le plus touché, avec 53 % des incidents signalés.

Equipements et protections habituels ne suffisent plus

Un surinvestissement semble donc nécessaire dans la sécurité, mais qui doit être spécifique, des différences nettes existant entre un SI industriel et un SI de gestion, tant notamment dans les besoins – ainsi un SI industriel requiert d’abord de la disponibilité alors qu’un SI de gestion est tourné vers la confidentialité – que dans les compétences, les connaissances métiers étant indispensables dans un SI industriel. En outre, les caractéristiques d’une infrastructure industrielle à l’autre sont très disparates : historique, contexte, connectivités variables, référentiels SI et métiers pas homogènes… La diversité des systèmes ne permet donc pas de définir une solution unique pour sécuriser les dispositifs industriels. Et lorsqu’un accident se produit, il est très compliqué de le reproduire… Difficile dans ces conditions de mettre au point des dispositifs de sécurité dans un domaine encore émergeant au niveau des composants et du système de gestion.

Kaspersky entend bien se faire une place dès maintenant sur ce marché, avec ses deux technologies SafeSCADA et PLC Integrity Check, dont Konstantin Kamanin, chef de la sécurité et protection des infrastructures critiques chez Kaspersky, a fait la démonstration. Serveurs SCADA, stations de travail, automates programmables, ensemble du réseau et des logiciels embarqués, l’éditeur y renforce sa présence.

Auteur : Juliette Paoli

Kaspersky se lance à fond dans la sécurité des réseaux SCADA
Notez cet article

Laisser un commentaire

2 jours consacrés à l’intelligence numérique

Les 3 et 4 octobre, Microsoft experiences’ 17 accueillera plus de 14 000 visiteurs au Palais des Congrès de Paris, dont les managers des plus grandes sociétés européennes, start-ups, incubateurs...

Agenda & inscription

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le hacker de Deutsche Telekom condamné en Allemagne est extradé au Royaume-Uni

    Un hacker israélo-britannique accusé d'avoir attaqué deux banques britanniques et un fournisseur d'accès internet libérien,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Cinq points clés pour bien choisir son hébergement informatique

    Pour Maxime Lenoir, business developer et expert en solutions d’hébergement chez APL, un projet d’externalisation…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Pour 82% des décideurs RH, le digital améliore l'engagement des collaborateurs

    82% des décideurs RH estiment que le digital permet d'améliorer l'engagement des collaborateurs, selon Markess…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
TSystems_Cybercrime_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Microsoft_MS experience S1 AI_skycraper