En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 19/09/2017
    Paris Retail Week 2017

    La 3ème édition du salon Paris Retail Week, l’événement professionnel européen dédié au commerce 360°, se…

    en détail En détail...
  • 28/09/2017
    Journée de la Transition Numérique 2017

    La seconde Journée de la Transition Numérique eFutura se tiendra le jeudi 28 septembre 2017 à Paris.…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'une présentation animée et création 3D pour un groupe international
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Mise en place d'un site E-commerce dans la vente d'accessoires pour animaux
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Solution de GED pour un organisme de formation
    A déterminer €
    > En savoir plus
SIGMA_Transfo digitale_banniere animée

Intel : le multicœur devient la norme et l'informatique est poussée à l'extrême

GlobalK_Nutanix_pavé

Mettant en exergue l’impact du pluricœur et du multicœur qui deviennent la norme ainsi que les récents progrès en informatique à très grande échelle, Justin Rattner, Chief Technology Officer (CTO) d’Intel, a indiqué au public du Forum Intel des développeurs que l’avenir de l’informatique était en accélération :

« Depuis 2006, Intel et la communauté des développeurs sur architecture Intel ont travaillé en partenariat afin de concrétiser le potentiel du pluricœur et du multicœur, avec un impact accéléré au-delà du calcul intensif pour résoudre une large série de problèmes concrets sur postes clients et serveurs. Ce dont nous avons fait la démonstration aujourd’hui ne fait qu’effleurer ce qui sera possible à l’avenir avec le multicœur et l’informatique à très grande échelle. »

L’informatique poussée à l’extrême

Le fondeur explique continuer à repousser la technologie au-delà de ses limites actuelles. L’entreprise cherche en effet le prochain grand bond en avant qui portera l’informatique vers ses prochains niveaux de performances, avec une consommation électrique largement diminuée par rapport à ce qui est possible aujourd’hui. En guise d’exemple, Justin Rattner a fait la démonstration d’un processeur à tension proche du seuil (Near Threshold Voltage Processor ) qui, exploitant des circuits à très basse tension, réduit considérablement la consommation d’énergie en fonctionnant à proximité de la tension de seuil, c’est-à-dire la tension d’allumage des transistors. Cette « puce concept » fonctionne plus rapidement quand besoin est mais abaisse sa puissance en deçà de 10 milliwatts lorsque sa charge est légère, ce qui est suffisamment bas pour continuer d’opérer en s’alimentant sur une cellule solaire de la taille d’un timbre-poste. Si cette puce ne se concrétisera pas par un produit commercialisé, les résultats de ces recherches pourraient cependant conduire à l’intégration de circuits à tension proche du seuil et modulables sur toute une série de produits à venir. Elle réduirait ainsi la consommation d’un facteur de cinq ou plus et étendrait la capacité d’un plus grand nombre de terminaux informatiques à rester allumés en permanence. Des technologies telles que celle-ci rapprocheront les Intel Labs de leur objectif qui est de réduire la consommation énergétique par calcul d’un facteur de cent à mille, pour des applications allant du traitement massif de données à un bout du spectre à la téra-informatique de poche à l’autre bout.

Le cube mémoire hybride (Hybrid Memory Cube  ), concept DRAM développée par Micron en collaboration avec Intel, matérialise une nouvelle approche en conception de la mémoire vive en assurant une amélioration d’un facteur de sept en rendement électrique par rapport à la DDR3 actuelle. Celui-ci exploite une configuration de puces mémoire empilées qui forme un « cube » compact et utilise une nouvelle interface mémoire à haut rendement qui fixe la norme pour l’énergie consommée par bit transmis tout en autorisant des débits de transmissions d’un billion de bits par seconde. Ces recherches pourraient conduire à de considérables améliorations parmi les serveurs optimisés pour l’infonuagique, de même que pour les Ultrabooks™, les téléviseurs, les tablettes et les smartphones.

Intel s'efforce aussi d'agir au niveau logiciel pour que les capacités du multicoeur soient exploitées partout. Par exemple dans les applications Web grâce à l'extension de Java script avec des fonctions de programmation à parallélisation des données, à l’aide de Parallel JS (alias River Trail) , moteur Open Source expérimental, que viennent de sortir les Intel Labs. Le but est de donner naissance une nouvelle catégorie d’applications sous navigateur telles que la retouche photo et le montage vidéo, les simulations en physique ainsi que les jeux en 3D pour micro-ordinateur de bureau et mobiles, y compris les Ultrabooks.

River Trail, en tant qu'extension pour Firefox seulement pour l'instant, peut-être téléchargé à cette adresse

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Surmonter une attaque de cryptovirus

La récente attaque WannaCry a, une fois de plus, prouvé la vulnérabilité des entreprises face aux ransomwares. Découvrez dans ce livre blanc les vecteurs de propagation des cryptovirus et comment vous en prémunir.

Lire le livre blanc

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Google risque une amende record de l'UE pour abus de position dominante

    (AFP) - La Commission européenne devrait rendre dans les prochaines semaines une décision contre Google,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • RGPD et consentement du consommateur

    Quand non veut vraiment dire non… les marques doivent savoir définir et gérer le consentement…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 46 milliards d'euros : le coût d'une cyberattaque mondiale massive

    53 milliards de dollars, soit 46 milliards d'euros, c'est le prix que pourrait coûter une…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Salon Solutions_Septembre17_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Salon Solutions_Septembre17_skycraper