En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 24/01/2017
    Forum International de la Cybersécurité (FIC)

    Organisé conjointement par la Gendarmerie nationale, CEIS et EuraTechnologies, et co-financé par la région Hauts-de-France,…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
FIC_FIC2017_leaderboard

Intel développe un processeur alimenté à l'énergie solaire

Schneider_Décembre2016_pave

Devant la multiplication des machines mobiles et devant le problème récurrent de leur autonomie, Intel innove en développant un microprocesseur alimenté à l'énergie solaire. Au départ, il ne s'agissait que d'un projet « fun », mais maintenant l'affaire est tout à fait sérieuse.

Ce microprocesseur s'appelle Claremont. Il a une finesse de gravure de 32 nanomètre, identique à celle des Intel Core i3, i5.

Cette puce qui est de la taille d'un timbre-poste, se fait remarquer par ses capacités d'underclocking. En dessous d'une certaine fréquence, et donc en dessous d'une certaine tension, les microprocesseurs deviennent instables. Claremont, lui, vient avec une technologie dite Near-Threshold Voltage (NTV) qui lui permet de fonctionner à des niveaux de tension extrêmement basse. Ainsi la tension peut descendre jusqu'à 280 millivolts pour une cadence de 3 MHz seulement, pour remonter jusqu'à 1,2 volt pour une cadence à 1 GHz. Le tout pour une efficacité énergétique maximale, selon les contextes d'utilisation.

« La puce NTV est conçue pour fournir une efficacité énergétique extrême à des dispositifs informatiques. Cette technologie nous permet de créer des produits dont l'efficacité énergétique se retrouve tout au long du processus de calcul, mais fournit également les niveaux de performance nécessaires » explique Justin Rattner, CTO d'Intel,

Ainsi Claremont est capable de faire tourner le jeu Quake sous Linux, en étant alimenté exclusivement par sa cellule photoélectrique  éclairée par une simple lampe de lecture.

Source  : www.techworld.com

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Comment faire des économies sur votre budget télécoms ?

Participez au webinar PhoneFleet du 15 décembre et découvrez une solution pour optimiser votre flotte mobile.

Info et inscription

Sondage

Cadeau "geek": quel objet connecté sera sous votre sapin cette année? ( 4 réponses, maximum autorisé)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • NIS : adoption de la directive européenne sur la cybersécurité, harmonisation en vue ?

    Pourquoi une directive sur la cybersécurité ? Quelles sont les nouvelles obligations ? Et que peut-on reprocher…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • La surveillance réseau face au succès du cloud

    Le Cloud computing, la virtualisation des réseaux et les services de technologie à la demande…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Marché des wearables au 3ème trimestre 2016 : Apple est le grand perdant

    Alors que le marché des montres connectées régresse ce 3ième trimestre 2016, le marché des…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Schneider_Décembre2016_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les 5 grands défis du DSI en 2016 - Comment transformer son SI sans perdre…

    > Voir le livre
  • Gouverner à l’ère du numérique : Le guide de la cybersécurité pour les dirigeants d’entreprises

    > Voir le livre
PAN_IDC_skyscraper