En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 07/10/2015
    Convention USF

    Comme chaque année, le club des utilisateurs francophone de SAP fait son salon, Le fil…

    en détail En détail...
  • 07/10/2015
    Salons Solutions

    Les prochains Salons Solutions vont regrouper 6 pôles thématiques complémentaires : ERP, Demat'Expo (dédié aux…

    en détail En détail...
SuperBanner_DocXtractor_fr

Intel développe un processeur alimenté à l'énergie solaire

GData_pavé

Devant la multiplication des machines mobiles et devant le problème récurrent de leur autonomie, Intel innove en développant un microprocesseur alimenté à l'énergie solaire. Au départ, il ne s'agissait que d'un projet « fun », mais maintenant l'affaire est tout à fait sérieuse.

Ce microprocesseur s'appelle Claremont. Il a une finesse de gravure de 32 nanomètre, identique à celle des Intel Core i3, i5.

Cette puce qui est de la taille d'un timbre-poste, se fait remarquer par ses capacités d'underclocking. En dessous d'une certaine fréquence, et donc en dessous d'une certaine tension, les microprocesseurs deviennent instables. Claremont, lui, vient avec une technologie dite Near-Threshold Voltage (NTV) qui lui permet de fonctionner à des niveaux de tension extrêmement basse. Ainsi la tension peut descendre jusqu'à 280 millivolts pour une cadence de 3 MHz seulement, pour remonter jusqu'à 1,2 volt pour une cadence à 1 GHz. Le tout pour une efficacité énergétique maximale, selon les contextes d'utilisation.

« La puce NTV est conçue pour fournir une efficacité énergétique extrême à des dispositifs informatiques. Cette technologie nous permet de créer des produits dont l'efficacité énergétique se retrouve tout au long du processus de calcul, mais fournit également les niveaux de performance nécessaires » explique Justin Rattner, CTO d'Intel,

Ainsi Claremont est capable de faire tourner le jeu Quake sous Linux, en étant alimenté exclusivement par sa cellule photoélectrique  éclairée par une simple lampe de lecture.

Source  : www.techworld.com

Auteur : Frédéric Mazué

Une protection antimalware universelle

Nouveau Bitdefender GravityZone : une protection des environnements hybrides : virtuels, physiques, mobiles, cloud privé ou public, au sein d’une plate-forme unique.

Plus d’information
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La loi sur le numérique prévue cet automne à l’Assemblée nationale

    Le rapport du Conseil national du numérique a été remis au Premier ministre Manuel Valls…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • « Les automobiles sont des ordinateurs sur 4 roues » : les menaces de l’Internet industriel

    Mi-juillet deux chercheurs en cybersécurité américains ont révélé des failles majeures dans le système animant…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Recrutement d'experts IT : les entreprises innovantes séduisent plus

    Alors que l’institut Gartner prévoit 500 % d’augmentation des postés clés dans l’économie digitale d’ici…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
aruba-skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Adopter un Cloud privé as a service, ou « Datacenter extension », hébergé sur des infrastructures externes…

    > Voir le livre
  • Selon une enquête récente menée par la Harvard Business Review, 80% des dirigeants se déclarent…

    > Voir le livre
GData_skyscrapper
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous