En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/07/2015
    La Cloud Week Paris du 6 au 10 juillet 2015

    Faire de Paris et de l’Ile de France, les leaders du Cloud Computing en Europe…

    en détail En détail...
  • 07/07/2015
    4ème Congrès des DAF et des Directeurs Juridiques

    Rendez-vous incontournable des directeurs juridiques, administratifs et financiers, le Congrès des DAF et des Directeurs…

    en détail En détail...
cloudweek-banniere-728x90

IBM ouvre un nouveau laboratoire de recherche au Kenya

gk-pave

IBM annonce l’ouverture de son premier laboratoire de recherche sur le continent africain. Il se situera à Nairobi, au Kenya.

Différents projets de recherche y seront menés afin de résoudre des problèmes inhérents au continent africain.

L’IBM Research – Afrique se penchera notamment sur les enjeux clés pour le continent tels que : le secteur public nouvelle génération, le déploiement de villes plus intelligentes avec une attention particulière à la gestion de l’eau, au transport, ou encore le développement de compétences utiles au développement économique.

Le nouveau laboratoire se dotera d’un programme de scientifiques résidents. Ce programme international de recrutement est conçu pour les Kenyans et les autres candidats potentiels du continent. Il vise à attirer les meilleurs talents en R&D afin qu’ils travaillent au côté des chercheurs IBM dans ce laboratoire.

Les scientifiques résidents sont des pré- et post-doctorants, issus du milieu académique, du gouvernement et de l’industrie. Ils commencent par une titularisation d’un an, avec une option pour prolonger cette période.

En tant que scientifiques résidents, ils sont pleinement intégrés au réseau mondial de laboratoires IBM. Chaque scientifique résident travaillera de concert avec les chercheurs IBM afin de mener à bien son projet de recherche.

Avec l’ouverture de ce nouveau laboratoire, IBM réaffirme son investissement en Afrique. Ce programme d'expansion fait partie d'un plan de développement global destiné à accroitre la présence d'IBM dans la région connaissant la croissance la plus rapide du monde.

La présence d’IBM dans plus de 20 pays africains montre le potentiel énorme en termes de recherche et de mise en œuvre de systèmes plus intelligents, applicables au monde des affaires, au gouvernement et à la société africaine dans son ensemble, précise Big Blue

Auteur : Frédéric Mazué

Cout d’exploitation d’un PC : 5000 dollars par an, selon Gartner

Placé au cœur des échanges bureautiques, Power PDF dope votre productivité tout en allégeant vos coûts de fonctionnement

Lire le livre blanc
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Objets connectés : quels enjeux juridiques ?

    Isabelle Renard, avocat et docteur ingénieur, s’interroge sur les enjeux juridiques à venir liés aux…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • 5 étapes clés pour votre curation de contenu

    Cyndie Bettant, responsable Marketing & Communication chez Vocus France explique ce qu'est la curation de…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Utilisation des données personnelles : les Français entre mésinformation et méfiance

    C’est un paradoxe français : malgré une crainte diffuse sur l’utilisation de leurs données personnelles, les…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
aruba-skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Avec le besoin grandissant de flexibilité, de mobilité et de convivialité, la sécurité des environnements…

    > Voir le livre
  • iTrust, audit en sécurité et éditeur de la solution iKare , dévoile les 10 principales…

    > Voir le livre
aruba-skycraper
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous