En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Innovaphone_AnywhereWorkplace_leaderboard

Google déréférence 11 millions de sites en .co.cc !

Vertiv_Power_300x250_FR

Depuis le début du mois de juillet Google a retiré de l'index de son moteur de recherche tous les sites utilisant un sous-domaine de .co.cc.

Co.cc est un domaine appartenant à une société qui propose gratuitement des sous-domaines comme par exemple monsite.co.cc. Autrement dit, co.cc est un fournisseur de SLD (Second Level Domain)

D'après Matt Cutts, de l'équipe webspam de Google, ces sites seraient de piètres qualité et/ou malveillants. « Si nous voyons qu'une très large fraction de sites sur un freehost spécifique relève du spam ou d'une faible qualité, nous nous réservons le droit de prendre des mesures pour le freehost dans son ensemble »

Parallèlement, une étude de The Anti-Phishing Working Group explique que plus de 40 % des attaques de phishing qui ont utilisé des services de sous-domaine sont passés par CO.CC au second semestre 2010. Mais cette étude souligne aussi le fait que co.cc est réactif lorsqu'elle reçoit des rapport d'abus.

Donc Google n'y est pas allé de main morte et a déréférencé le total des sous-domaines de co.cc. Ce qui ne va pas sans réactions ni mécontentements, on l'imagine facilement, des propriétaires de sites propres sur eux.

James Kim, le président de co.cc, a réagi en faisant remarquer que des quantité de pages tels que *.blogspot.com ou facebook/* sont de piètres qualités et qu'elle ne sont pas déréférencées pour autant. En outre James considère que sa société « n'a pas le droit de forcer les internautes à concevoir des pages Web de haute qualité ».

Par ailleurs des spécialiste de sécurité, Trend Micro notamment, ont réagi en faisant remarquer qu'en ce qui concerne la lutte anti-spam la mesure est inefficace, car les cybercriminels vont immédiatement migrer vers d'autres fournisseurs de SLD.

Auteur : Frédéric Mazué

Google déréférence 11 millions de sites en .co.cc !
Notez cet article

Laisser un commentaire

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Données personnelles ou non : vers un marché numérique unique ?

      Le 13 septembre 2017, la Commission européenne a adopté la proposition de règlement fixant…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - Alain Bouillé, président du CESIN, n’imagine pas l’agilité sans tests continus

    Toute entreprise devra former sur le long terme ses développeurs et ses administrateurs, et surveiller…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Données confidentielles de l'entreprise : les salariés très, trop ?, curieux

    Données de performance financière, documents sur les clients, fichiers personnels du PDG : 92 %…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_Azure _Skycraper