En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 24/01/2017
    Forum International de la Cybersécurité (FIC)

    Organisé conjointement par la Gendarmerie nationale, CEIS et EuraTechnologies, et co-financé par la région Hauts-de-France,…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site Internet vitrine ( tourisme rural et location de 10 gîtes)
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site de réservation pour un Camping
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Site catalogue dans la vente de chaussures
    <2000 €
    > En savoir plus
BAN_PHONEFLEET_2017_728X90

Google coupable de violation de droit d'auteur, mais pas vraiment

BAN_PHONEFLEET_2017_300x250

La justice américaine vient de rendre un étrange jugement dans le procès qui opposait Oracle et Google, le premier reprochant au second d'avoir violé la licence Java avec sa machine virtuelle Dalvik.

Assignant Google en justice, Oracle avait formulé de très nombreuses plaintes, qui ont dues être réduites à quatre avant le début du procès. Google a été reconnu innocent pour deux de ces plaintes, et coupable pour une troisième : la copie verbatim de neuf lignes de code. Cependant, les jurés n'ont pas su trancher pour la quatrième plainte, sans doute la plus importante aux yeux d'Oracle : L'utilisation des API Sun (qui appartiennent désormais à Oracle) par Google constituent-elles une violation du droit d'auteur ? Pour cette question, les jurés ont déclarés ne pas savoir trancher. Et pour l'occasion, ils ont montré qu'un jury populaire n'a pas les compétences en informatique pour juger une question très technique.

Oracle s'est malgré tout déclaré satisfait par ce jugement qui fait état de la culpabilité de Google. « Oracle, les neuf millions de développeurs sous Java et toute la communauté Java remercie le jury pour le verdict sur cette phase du dossier« . Cependant Oracle ne touchera pas le milliard de dollars demandé pour dommage et intérêts, loin s'en faut. Google ne lui versera que 150 000 dollars c'est à dire rien, pour une « toute petite culpabilité », dont le juge Alsup s'est lui-même amusé: « Cela frise le ridicule de dire qu'avec neuf lignes de code on peut obtenir ne serait-ce qu'un pourcentage de recettes en dédommagement dans la mesure où Android se compose de quelque 15 millions de lignes de code.« 

En parallèle à ce procès qui a fait beaucoup de bruit, la Cour de Justice de l'Union Européenne a, elle, su trancher dans un différent similaire qui opposait SAS et WPL. Pour la CJUE les choses sont tout à fait claires : le droit d'auteur ne concerne pas les langages informatiques.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Accédez à vos documents d’entreprise via à un simple champ de recherche !

Webinar DEMO LIVE - Jeudi 15 Décembre 2016 à 11h30

Info & Inscription

Sondage

Cadeau "geek": quel objet connecté sera sous votre sapin cette année? ( 4 réponses, maximum autorisé)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - La fin des réseaux Wifi publics non sécurisés

    Amira Bounedjoum, Avocate département nouvelles technologies et propriété intellectuelle du Cabinet Simon Associés, revient sur…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • "Threat Intelligence : son rôle dans la défense du réseau est désormais prouvé", Frédéric Saulet, Logpoint

    Frédéric Saulet, directeur régional Europe du Sud de LogPoint, souligne le rôle de la Threat…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Vos matériels informatiques à l'origine d'actions de cyber-terrorisme ou d'attaques DDoS ?

    L’inexpérience des utilisateurs et le manque de protection des appareils grand publics pourraient, soutient un…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Schneider_Décembre2016_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • En route vers l'archivage électronique : et vous, vous faites quoi pour vos documents numériques…

    > Voir le livre
  • L’ e-paiement, à l’heure de l’expérience client - mise à jour Octobre 2016

    > Voir le livre
BAN_PHONEFLEET_2017_160x600